Recent Posts From All Categories

Voir la tasse [Cuphead, Xbox One]

Quand un jeu se fait surtout connaître par une promotion “indirecte” basée sur la capacité, ou non, de journalistes à le tester vu sa difficulté présumée, c’est avec une certaine appréhension qu’on le lance la première fois.

Gotta burn ’em all [Fire Emblem Heroes, Androïd]

Ne vous laissez pas impressionner par le thème musical de l’écran titre, tout droit sorti d’un karaoké tokyoïte, et lancez-vous dans l’aventure, parce qu’il y en a sous le capot.

CoDumentary, un bofumentaire sur la saga Call of Duty

Cette semaine est sorti un reportage intitulé CoDumentary, une réalisation britannique, non approuvée, ni validée par Activision, qui a pour sujet l’une des sagas les plus lucratives de l’histoire du jeu vidéo: Call of Duty. Quand un produit culturel génère autant de battage médiatique chaque année et brasses de si grandes masses d’argent, on était en droit d’attendre du lourd, de l’interpellant ou même du croustillant. On a attendu.

Spéléojolie [Metroid: Samus Returns]

Le tofu n’a pas de goût.
Un remake c’est forcément nul.
Star Wars 7 c’était quand même une grosse blague.
Au minimum l’une de ces lapalissades n’en sera plus une à la lecture de cet article.

Gamescom 2017: The Evil Within 2

M. Plouf et moi-même avons trois choses en commun: un amour immodéré pour les muffins, un flair hors du commun pour détecter des buissons dans PUBG et une affection toute particulière pour les jeux qui font peur. Nous nous sommes donc, tout naturellement, rendu au stand Bethesda pour y rencontre la suite de The Evil Within, qui nous avait laissé autant de bons souvenirs le jour, que de cauchemars la nuit. Place à une heure d’exploration glauque au possible.