Recent Posts From All Categories

Huit fois plus de plaisir [OctoExpansion, DLC pour Splatoon 2, Switch]

Nos impressions sur le DLC Octo Expansion de Splatoon 2. Attention, tenez-vous au pinceau, je bouge l’échelle ; je suis sur le point de dire du bien d’un jeu Switch, ça à la limite pourquoi pas, mais surtout de complimenter un DLC. C’est pas tous les jours que ça arrive.

Sergent Crapaud et macaque refroidi [DK Tropical Freeze et Captain Toad: Treasure Tracker, Switch]

Moi, ce que j’aime avec les nouvelles consoles, c’est les nouveaux jeux. Un concept pas encore tout à fait intégré chez Nintendo. Cela dit, c’est toujours pratique de pouvoir amener à manger dans son tupperware, pas besoin de faire la file à la cantine, et pis c’est moins cher.

Une foi de canard [Impact Winter, Xbox One]

Nos impressions sur Impact Winter de Mojo Bones, sur Xbox One.
C’est quoi votre technique pour traverser la canicule de ces prochains jours ? Ventilateur ? Thé glacé ? Demander asile dans le rayon surgelé de votre supermarché ? Pour ma part, je penche pour l’extrême inverse : se plonger dans l’ambiance polaire d’Impact Winter. Un jeu de survie où votre meilleur ami est un bon gros feu de bois, pour ne pas finir en Mr. Freeze.

Sim Park 2000 [Jurassic World Evolution, PC]

Nos impressions sur Jurassic World Evolution sur PC.
Quand un jeu de gestion arrive à la rédaction, Zyvon joue généralement du coude pour mettre ses mains dessus. Souvent en baragouinant de mystérieuses incantations comme « j’ai trouvé un super jeu qui se joue sur Excel 16.1, mais il faut lire le mode d’emploi de 500 pages avant » ou encore « pousse-toi sale n00b » avant de retourner s’enfermer dans son antre (la preuve ici). « Pas cette fois ! » ai-je scandé avec véhémence quand Jurassic World Evolution a pointé le bout de sa canine. « Les dinosaures, vous le savez, c’est ma grande passion! » ai-je ajouté. C’est donc moi qui m’y colle.

Carton! Jouez, dit l’arbitre [Nintendo Labo, Switch]

Nos impressions « sur le terrain » de Nintendo Labo sur Switch, avec des vrais enfants.
« Dans le laboratoire de Semper, vivent les vieux garçons les plus enjoués, mais avec la vie leurs expériences partent en fumée. Tout éclate, tout rate, ah quel mic-mac. Pauvres Sempeeeeer! »