Sons of Nostalgy [Full Throttle Remastered, PC]

Ce qui devait être un test de routine, vite fait bien fait, s’est transformé en une bonne partie de la nuit à chercher la solution d’énigmes, à rire de bon cœur et sourire de nostalgie. Nous nous sommes replongés 20 ans dans le passé avec ce “remaster” de Full Throttle et c’était bon!

 

A l’instar de Day of the Tentacle et Monkey Island, c’est une version remise à jour du jeu sorti en 1995 qui débarque sur PC, PS4 et PSVita (oui oui). Enfourchez votre bécane pour vivre une grande aventure dans un univers alternatif d’anticipation. L’histoire reste identique au jeu de l’époque. On y incarne Ben, un chef de gang de motards, bien dans ses bottes, qui se fait accuser à tort du meurtre du PDG de la seule compagnie de moto du pays encore existante. C’est donc un contexte plus mâture que d’habitude et il s’en dégage continuellement des relents d’essence et de bitume.

Full Throttle Remastered PC Papy Soupapae

Surtout ne pas sourire; les moustiques sont de sortie.

Tu cliques ou tu pointes ?

Full Throttle Remastered PC Maureen

“Quand je pense à Maureen je pense à 2 choses, l’asphalte … et les galères !”

Les énigmes s’enchaînent dans un gameplay de style point-and-click, qui proposait déjà un renouveau. La barre d’action prenant ⅓ de l’écran était remplacée par une interface plus moderne, apparaissant à la demande, ainsi que certaines phases de jeu plus “action”, comme les combats à moto. Les puzzles en deviennent aussi moins loufoques. Comme les autres refontes Lucasarts produites par Double Fine Adventure, le graphisme a été remis au goût du jour, même si le côté très cartoon était déjà de bonne qualité pour l’époque. La bande son a également profité d’un lifting mais a conservé son ambiance fondamentalement rock, notamment grâce aux excellents morceaux des Gone Jackals.

 

Full Throttle Remastered Avant

Avant…

Full Throttle Remastered Après

… Après

 

 

 

 

 

 

 

Nostalgie kilométrique au compteur

Full Throttle Remastered PC moto

La phase 3D en moto, clairement pas la partie la plus fun !

Il est toujours possible de passer de l’ancien visuel au nouveau et des commentaires audio des développeurs originaux fourmillent d’anecdotes amusantes. On y apprend par exemple que c’est Clint Eastwood qui a inspiré le plissement des yeux de tous les personnages, mais aussi car cela était bien plus simple à animer ainsi. Mais aussi que le projet était alors plus ambitieux que ce que l’on pourrait croire aujourd’hui.

Que vous n’ayez jamais emprunté cette route ou que votre blouson à clou vous manque, n’hésitez pas. Les 15.- vaudront largement les quelques heures de jeu proposées. Et si l’expérience vous plait, pensez aussi à essayer la nouvelle production Thimbleweed Park, hommage efficace, prenant et original au genre.

Note: 8 tagadin tagadin tagadin din din din din sur 10

Author: Mush

Il est indubitablement, chez Semper Ludo, l’homme de tous les superlatives. Il est le plus grand que Founet, plus vieux que Marsouin, plus beau que Zyvon, plus riche que ces trois-là réunis et surtout plus en retard aussi, souvent. Parolier de l’extrême (le tube des 90ies "Au pied de la lettre", c’est lui), Guitare-héros à ses heures (les plus sombres de notre histoire), Mush fonce dans la vie tel une locomotive humaine. Une enfance menée tambour battant lui a permis de réunir un set complet de capacités vidéo-ludique (tout matériel confondu) de premier-ordre, mais pas que. Ses compétences et son vaste champ d’expertise dans de multiples domaines le tiennent éloigné plus que de raison de ses consoles et de son PC… Malheureusement pour nous tous. Il est donc de bon ton de chérir n’importe quel contribution de ce grand homme si vous parvenez à mettre la main dessus.

Share This Post On

Leave a Reply