Marvel dire à tout le monde [Marvel Ultimate Alliance 3: The Black Order, Switch]

Se retrouver devant le rayon lessive et devoir choisir entre LaveMieux senteur lavande, TouDou pour un linge plus doux et Lessivox qui lave même l’honneur. C’est ce que peut ressentir un néophyte face au rayon jeux vidéo, surtout s’il doit en acheter un pour quelqu’un d’autre, comme un enfant, par exemple. Alors forcément, l’esprit désemparé se raccroche au moindre repère connu. C’est pourquoi vous opterez pour le détergent que vous avez vu à la télévision, ou Marvel Ultimate Alliance 3 : The Black Order pour votre petit neveu, parce que Marvel, ça, c’est quelque chose de familier.

Indubitablement, face à la pléthore de jeux qui sortent quasiment quotidiennement, il y a de quoi être perdu. Miser sur une labellisation reconnue est donc une méthode avérée pour sortir son épingle du jeu. Déjà dans les années 90, lorsque des parents devaient choisir entre des boîtes présentant l’arbre de Secret of Mana, les robots armés de Mega Man X ou la bouille de Tintin, c’est probablement ce dernier qui finissait dans le panier. Alors qu’objectivement ce n’était sans doute pas la meilleure option. Marvel Ultimate Alliance 3.

Marvel Ultimate Alliance 3 Switch (19)

Les grands méchants Marvel se sont emparée des Pierres de l’Infini.

La technique d’habillage marketing est donc notoire. C’est une solution de facilité qui peut servir de cache-misère. Un visage connu devrait alors paradoxalement éveiller la méfiance. On pourrait penser qu’aujourd’hui cette industrie bondissante et culturellement installée n’aurait plus besoin de recourir à ce genre de stratégie. Et pourtant.

Marvel Ultimate Alliance 3 Switch (2)

Tu ne te permets rien. Tu vas d’abord me soigner ce vilaine aliasing et ensuite tu te permettras.

Je s’appuie Groot

La saga Marvel Alliance a débuté en 2006 et le troisième volet débarque maintenant en tant qu’exclusivité Switch. On y retrouve une guirlande de personnages issus de l’univers Marvel, que l’on va pouvoir combiner pour former son équipe de rêve. Au travers d’une trame basée sur les six pierres de l’infinie (qui a dit qu’Avengers Endgame était sorti au cinéma juste avant??), on enchaîne les niveaux liés à chacune des franchises phares de Marvel (le Raft, la tour des Vengeurs, le manoir Xavier, etc.), pour remettre la main sur les joyaux. Régulièrement, il est possible de changer de personnage dans son équipe. Cela diversifie les plaisirs, puisque les affinités des uns avec les autres ouvrent des possibilités de combinaison différentes.

Marvel Ultimate Alliance 3 Switch (14)

En choisissant les membres originaux des Defenders, l’équipe gagne des bonus de puissance. Jouer en coop (local ou en ligne) n’ajoute pas grand chose.

Quand on pense superhéros, la baston n’est jamais loin. Le gameplay reste ultrabasique, puisqu’il faut alterner deux types de coups, faible ou fort, pour venir à bout des ennemis, avant de déambuler jusqu’à la prochaine salle. Impossible de se perdre, tout y est sous forme de corridor. Les seules variations viennent donc de la manière dont on constitue une équipe et de celle dont on se sert des attaques combinées. Chaque personnage dispose d’une jauge qui se remplit durant les combats. Plus il y a de personnages à la jauge complète, plus l’attaque sera dévastatrice.

Marvel Ultimate Alliance 3 Switch (5)

Les boss présentent quelques idée de renouvellement du gameplay et incarnent également les séquence demandant un minimum de maitrise.

Malheureusement, l’action est souvent illisible et on se contente de marteler les coups. La faute à une caméra qui a tendance à se placer comme Rocket Racoon derrière Thor. Donc là où on ne voit rien. De plus, les graphismes m’ont paru particulièrement pauvres et peu soignés en mode de console nomade. Une fois connecté sur la TV, les choses s’améliorent néanmoins.

Marvel Ultimate Alliance 3 Switch (10)

Alors c’est à dire que là je vois plus grand chose, Mme. la caméra.

Marvel Ultimate Alliance 3 Switch (11)

Hum, non rien, oubliez ce que j’ai dit.

L’homme-araignée du matin…

Par contre, niveau contentement du fan service, on est gâté. Toutes les cinq minutes, un nouveau personnage apparaît. Le choix de costumes étant celui des comics originaux, pas de risque que le public s’offusque du look des héros (coucou Avengers de Square Enix). En revanche, chacun est doublé par des acteurs et certains d’entre eux s’efforcent même de singer leurs confrères du grand écran.

Marvel Ultimate Alliance 3 Switch (8)

Gotta catch’em all.

Marvel Ultimate Alliance 3 se contente d’être un beat’em up tout ce qu’il y a de plus classique, qui passe son temps à vous hurler à la tronche avec fracas qu’il est un produit Marvel. La simplicité de son gameplay m’a plusieurs fois furieusement rappelé les jeux estampillés Lego, mais sans l’humour qui les caractérise. Vu les faibles apports amenés par le catalogue, ma foi bien rempli, des personnages et le scénario bouillabaisse compilant vaguement des événements clés des comics (et des films…), je vous conseille plutôt de privilégier les versions « briques danoises ». Et réserver Ultimate Alliance 3 aux fans… ultimes, peu regardants sur l’efficacité de la lessive.

Note : 5 tabs all-in-one sur 10

 

Author: Founet

A ne pas confondre avec le village vaudois, est à peine plus jeune qu’une Famicom. Vouant un culte à George, il découvrit son amour du jeu vidéo et de la techno allemande pendant les grandes années de Lucas Arts. De ses nombreuses heures passées à cliquer lui vient son humour absurde et sa cleptomanie. Frappé d’une mystérieuse malédiction, les machines semblent se rebeller lorsqu’il les manipule ou fait mine de les regarder. Founet ne roule jamais en-dessous de 88 miles à l’heure et rêve de maîtriser la télékinésie grâce à la Force. En attendant de passer maître Jedi, il joue à la Wii U. Accessoirement rédacteur en chef, quand il arrive à se faire entendre des autres, qui mettent le son trop fort, les farceurs.

Share This Post On

Trackbacks/Pingbacks

  1. Marvel dire à tout le monde [Marvel Ultimate Alliance 3: The Black Order, Switch] – Niels Weber - […] Marvel dire à tout le monde [Marvel Ultimate Alliance 3: The Black Order, Switch] […]

Laisser un commentaire