A l’épreuve du jeu [Mario & Sonic aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020, Switch]

Vous vous souvenez de Shinzo Abe à Rio, sortant d’un tuyau, déguisé en Mario pour annoncer les JO de Tokyo à venir? Il est l’heure de renvoyer la balle : les jeux s’invitent dans votre console avec Mario & Sonic aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

L’athlète s’avance dans l’arène du Semper Ludo International Stadium. La foule vibre et les clameurs ne manquent pas. Ce sportif de renom a su accrocher un lot de médailles à son palmarès lors de compétitions précédentes. C’est donc confiant qu’il entre sur la piste. Son expérience et ses nouvelles techniques d’entraînement dites de la « méthode Switch » sauront-elles le porter au sommet du podium ? C’est une question que tout le monde se pose aujourd’hui, mon cher Nelson. Mario & Sonic aux Jeux Olympiques Tokyo 2020

Mario & Sonic aux jeux olympiques 2020 dab

Hype

Panem et Switchenses Mario & Sonic aux jeux olympiques 2020 

Oui, tout à fait, comme vous le dites, je suis ici dans les gradins et je peux vous dire que l’ambiance est à l’euphorie, le public a envie d’y croire. Ce même public, très friand de jeux pouvant proposer une activité divertissante et facile d’accès, dans cette catégorie olympique des « party games ». Nous le savons, mon cher Fabrice, la compétition internationale sur cette scène est rude. Il ne sera donc pas aisé pour ce concurrent de se faire une place. Bien que celui-ci ait à son crédit une polyvalence indéniable, c’est bel et bien la note finale des juges qui fera foi. Mario & Sonic aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020, ou Piotr*, le diminutif amical dont nous l’avons affublé, ici, dans le village olympique, offre, en effet, une large gamme de compétences. Ou de cordes à son arc, si vous me permettez l’expression. Et pendant que Piotr s’échauffe, je vous propose de revenir en studio pour en apprendre plus sur son profil.

Mario & Sonic aux jeux olympiques 2020 surf

Une eau qui donnerait envie de piquer une tête! Où ai-je rangé mes longs cheveux blonds et ma dent de requin ?

 

Tout à fait Thierry, Piotr est un athlète accompli. Il propose de multiples disciplines sportives. Chacune sous la forme d’un petit jeu se jouant de manière indépendante des autres, de un à quatre joueurs. On y rencontre donc de très nombreux sports, comme de la boxe, le lancer du javelot, le 100 m haies, le rugby, le canoë ou la gymnastique au sol. Ainsi que quatre nouveaux, le surf, le skate, l’escalade et le karaté, qui feront également leur entrée au parc olympique lors des jeux de Tokyo (quelle coïncidence me direz-vous!).

Un petit air d’Olympic Gold

Et puisque nous avons à attendre, tandis que le staff installe la ligne de départ, nous pouvons profiter de remonter le temps. En effet, l’ancêtre de Piotr était lui aussi dans le milieu du sport et nous aurons l’occasion de retrouver des épreuves de l’époque. Les pixels de 1964 sont autant d’hommages aux premiers Jeux Olympiques d’Asie, qu’aux premiers jeux vidéo de Nintendo et Sega des années 80 (et de leur rivalité, bien entendu).

 

Mario & Sonic aux jeux olympiques 2020 plongeon

Un plongeon en 8 bits… renversant.

Sega c’est plus fort que toi (ou pas)

Pierre-Alain, je vous coupe pour préciser justement à nos téléspectateurs que les personnages des deux marques phares sont toujours bien présents. Chacun dispose de caractéristiques propres (rapidité, agilité, force, etc.), mais il faut bien reconnaître que dans toutes les sessions auxquelles nous avons assisté, les choix n’ont pas vraiment influencé les résultats [NDZyvon: ils étaient obligés de niveler sinon celui qui prend Sonic gagne forcément toutes les épreuves #TeamSonicForever]. D’ailleurs, une sélection faite au hasard remplit tout autant bien la fonction. Il est également envisageable d’opter pour deux modes opératoires : par appuis de boutons ou par détection de mouvements. La deuxième variante rend le tout plus fun, mais nettement moins précis. Retrouvons maintenant Pascal au bord du terrain, alors que Piotr semble terminer son échauffement.

 

Mario & Sonic aux jeux olympiques 2020 personnages

Les personnages de Sega parlent et ceux de Nintendo grognent. Zyvon dirait que c’est un signe de supériorité. Mais vu qu’ils disent des banalités, qu’en est-il?

Après l’effort, le Joycon fort

C’est bien cela, Jean-Michel, merci. Piotr est sur le point de s’élancer. Il se prépare mentalement, la pression est terrible. Le public attentif a arrêté de respirer. Piotr entame sa course, il fait preuve d’une grande dextérité, tout va très vite et…. Et? C’est fini? Déjà? Euh, attendez, peut-on revoir les images au ralenti? Je… je n’ai pas eu le temps de bien comprendre. Il me semble que c’est ça, oui c’est ça, toute cette préparation, toutes ces minutes à bien lire les règlements et le fonctionnement de chacun des sports. Puis, quelques secondes à peine de jeu, demandant une maîtrise exigeante du maniement de l’art sportif (ou des boutons). Mario & Sonic aux jeux olympiques 2020

L’entrainement finit toujours par payer Mario & Sonic aux jeux olympiques 2020

En effet, c’est assez tarabiscoté ce que nous a offert l’athlète ici. Toutes ces années d’expérience dans le journalisme sportif et j’ai rarement vu ça. Le déroulement de l’épreuve est si rapide que nous n’avons que peu de temps pour saisir ce qu’il faut faire. Les réussites semblent donc être basées sur la chance du débutant. Puis vient la maîtrise, mais celle-ci demande de la persévérance, ce qui n’est pas réellement ce que cherche le public de party games.

 

escrime

Je vous préviens, cher Robotnik,
Qu’à la fin de l’envoi, je touche ! (son gros nez)

 

Piotr est un athlète complet et ses multiples talents ne sont plus à souligner. Mais lorsqu’il s’agit de le classer, il trouve sa place entre un Super Smash Bros. (complexe et difficile à bien maîtriser) et un Mario Party (compréhensible par tous rapidement et ne demandant que très peu de maîtrise de l’art de la manette). C’est donc un spectacle plutôt plaisant auquel nous avons assisté aujourd’hui, mais qu’il convient de recommander à un public averti : personne ne devient champion au premier coup et l’important c’est de persévérer. En direct du Semper Ludo International Stadium, c’était Bernard, à vous les studios.

 

Plus vite, plus haut, plus fort, plus clair

Et comme il est connu qu’un journaliste sportif n’est pas ce qui se fait de mieux en matière de clarté, voici un résumé de la rencontre :

De manière surprenante, Mario & Sonic aux Jeux Olympiques Tokyo 2020 est particulièrement complet. Chaque épreuve nécessite maîtrise et dispose de ses propres mécaniques de gameplay, rendant le tout dynamique. En revanche, cette pléthore de micromanagements (il faut réapprendre à chaque sport comment jouer) et cette complexité de maniement demandent un effort d’investissement. Ce qui entrave de jouer sans échauffement. Ne pensez pas y jouer « sur le pouce » et prévoyez des joueurs que la répétition n’effraie pas. Les plus versatiles risquent fort de se lasser rapidement. Et pourquoi ce seul thème musical qui tourne en boucle? Mais j’aime le parallélisme à faire avec la préparation d’un sportif qui s’entraîne quatre ans intensément, qui se rend au JO et pour qui tout se passe en quelques minutes. Jolie allégorie.

rugby

Par exemple, le rugby fonctionne très bien et se suffit à lui-même pour occuper une partie de l’après-midi.

Rejoignons encore notre envoyé spécial, à la sortie du stade pour interviewer les spectateurs lambda, afin de récolter leurs impressions sur le vif :

  • Laetitia : « Hé, mais ce serait un bon jeu pour les ergothérapeutes! »
  • Alexis. « Haha Yoshi en kimono! »
  • Julien : « OK, je pense que mon angle n’était pas le plus optimal. On retente? »
  • Sébastien : « Est-ce qu’on peut y jouer en tenant un bébé dans l’autre main? Oui? OK j’arrive ».
  • Amélie : « J’ai pas vu qu’on avait commencé, je regardais une recette de bacon au chorizo frit dans du reblochon sur Instagram. Ça dure long encore? »
  • Antoine : « Mais qu’est-ce qu’on vient de faire, là?? »

Note : 7 Coubertin sur 10

Une démo est disponible en téléchargement ici.

*Parce que c’est long à écrire sinon.

 

Author: Founet

A ne pas confondre avec le village vaudois, est à peine plus jeune qu’une Famicom. Vouant un culte à George, il découvrit son amour du jeu vidéo et de la techno allemande pendant les grandes années de Lucas Arts. De ses nombreuses heures passées à cliquer lui vient son humour absurde et sa cleptomanie. Frappé d’une mystérieuse malédiction, les machines semblent se rebeller lorsqu’il les manipule ou fait mine de les regarder. Founet ne roule jamais en-dessous de 88 miles à l’heure et rêve de maîtriser la télékinésie grâce à la Force. En attendant de passer maître Jedi, il joue à la Wii U. Accessoirement rédacteur en chef, quand il arrive à se faire entendre des autres, qui mettent le son trop fort, les farceurs.

Share This Post On

Trackbacks/Pingbacks

  1. A l’épreuve du jeu [Mario & Sonic aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020, Switch] – Niels Weber - […] A l’épreuve du jeu [Mario & Sonic aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020, Switch]…

Laisser un commentaire