Le sueur de l’anneau [ Ringfit Adventure, Switch ]

L’appellation « serious game » désigne un jeu développé dans le but de favoriser un apprentissage, ou modifier un comportement chez l’utilisateur. Un but donc sérieux, qui se placerait en opposition aux jeux plus traditionnels, qui n’auraient que la perspective d’amuser et seraient de facto futiles. Si nous réfutons cette distinction, nous nous intéressons au principe. Mais est-ce que cela fonctionne ? Enfilez vos baskets, on va faire du sport avec RingFit sur Switch.

 

Pour que notre expérimentation soit la plus complète possible, nous nous sommes adjoint les services d’une sportive, une vraie. Si nous nous positionnons volontiers en connaisseur de l’aspect jeu, il fallait quelqu’un d’appliqué pour commenter la partie physique. RingFit se présente comme une alternative aux exercices habituels.

Livré avec un accessoire rond (Ring-Con) permettant des flexions et des extensions, le jeu propose de diriger un personnage en bougeant devant sa télévision. Rappelons-nous avant tout que le ridicule ne tue pas et que l’activité rend plus fort. Les manettes de la Switch (Joy-Con), dotées de détecteurs de mouvements, se fixent l’une sur la cuisse et l’autre dans le Ring-Con. En courant sur place, on fait avancer le héros, puis on affronte des monstres en effectuant divers exercices, qui infligent des dégâts proportionnels aux efforts fournis.

Ringfit adventure switch accessoire

Un anneau pour les faire suer tous.

 

Bouger bouger

Que ce soit notre experte sportive ou nous, pauvres testeurs, nous sommes unanimes : le principe fonctionne. Les exercices sont efficaces, stimulants et tout le monde fini transpirant après une session. L’expérience RingFit pallie alors un manque de motivation à bouger jusqu’à la salle de sport, par exemple. Bien que le jeu soit assez simpliste, des éléments typiques de gameplay sont intégrés de manière plutôt astucieuse (pièces cachées, chemins multiples, etc.). Ceci permet aux plus joueurs d’être tentés de relancer un niveau parcouru précédemment.

En revanche, il ne faut pas s’attendre à des miracles : si vous n’êtes pas déjà motivé à débuter une activité physique, le jeu lui-même ne suffira pas à vous découvrir une passion pour les squats. Notre experte sportive, bien que convaincue de l’efficacité, s’est assez vite lassée pour retourner à ses exercices habituels.

Ringfit switch combat

Un système de points et de progression par niveaux permet ensuite de débloquer de nouvelles techniques afin de diversifier les plaisirs.

C’est assez intéressant de questionner notamment ce qui relève du rythme. Lorsque vous jouez à un jeu vidéo, savoir quand interrompre une séquence de gameplay par une cinématique est important. Il faut que cette dernière arrive au bon moment. Tout comme les moments de faire des achats dans une boutique pour votre personnage par exemple. Mais si vous participez à un cours collectif de sport, par exemple, le rythme est crucial également. Il faut savoir intégrer des phases de récupérations ou d’alterner entre effort intense et moindre.

Dans RingFit adventures, une heure de jeu correspond environ à trente-cinq minutes d’effort réel. Les pauses ne coïncident donc pas forcément d’un domaine à l’autre. Il est assez rare que vous interrompiez votre pédalage sur un vélo pour acheter de nouveaux shorts pour votre avatar, par exemple. Non pas que le principe soit de ce fait inefficace, mais cela démontre bien comment penser un serious game n’est pas si évident.

Ringfit adventure switch environnements

Les environnements sont plutôt visuellement accueillants.

 

Cours toujours

Vous ne jouerez donc pas à RingFit parce que vous êtes sportif invétéré. Ni pour ses qualités de jeu à proprement parler. Mais il reste une très bonne alternative s’il vous manque juste une once de motivation pour pratiquer plus régulièrement. C’est le problème de la plupart des serious games : le jeu en soi ne suffit jamais à amener le changement lui-même. Mais il peut servir de tremplin, d’étincelle pour mettre le feu aux poudres qu’on aura d’abord patiemment entassées. En ce sens, RingFit est efficace et complet.       

Ringfit adventure switch encouragements

… toi qui croyais que tu allais te remettre au sport facilement.

Note: 7 Véronique & Davina sur 10

 

Author: Founet

A ne pas confondre avec le village vaudois, est à peine plus jeune qu’une Famicom. Vouant un culte à George, il découvrit son amour du jeu vidéo et de la techno allemande pendant les grandes années de Lucas Arts. De ses nombreuses heures passées à cliquer lui vient son humour absurde et sa cleptomanie. Frappé d’une mystérieuse malédiction, les machines semblent se rebeller lorsqu’il les manipule ou fait mine de les regarder. Founet ne roule jamais en-dessous de 88 miles à l’heure et rêve de maîtriser la télékinésie grâce à la Force. En attendant de passer maître Jedi, il joue à la Wii U. Accessoirement rédacteur en chef, quand il arrive à se faire entendre des autres, qui mettent le son trop fort, les farceurs.

Share This Post On

Laisser un commentaire