Kat & Cat [Gravity Rush remastered, PS4]

Tiens un jeu de plus qui se fait remasteriser…! Ha mais Sylvie en régie me fait remarquer que c’est plus un portage depuis la PS Vita qu’une refonte totale et que cela n’a rien à voir avec Sandra Bullock et George Clooney.

Très bien, alors on retrouve tout de suite Jean-Michel pour les news !

Floating Gravity Rush remastered PS4

Bleurgh!

Merci Jean-Thierry. Effectivement, aujourd’hui nous apprenons que la ville flottante de Hekseville a accueilli deux nouveaux habitants en la personne de Kat et son mystérieux chat noir. Des témoins racontent que la pauvre a perdu la mémoire et qu’avec elle, sont apparus des monstres appelés Nevis. Il semblerait que la citoyenne en question puisse modifier la gravité à sa guise et ainsi se déplacer contre les murs, les plafonds, voire même voler ou emporter des objets et des personnes. Elle n’est pour l’instant pas considérée comme dangereuse, mais des sources proches du dossier nous ont indiqué que les joyaux disséminés à travers le monde pourraient bien lui servir à améliorer ses différentes capacités de manière significative. Une vingtaine de personnes semblent d’ailleurs enclines à proposer du travail à la jeune fille, à travers des missions d’escorte, de recherche, ou encore de nettoyage de zone.

Hé bien Jean-Michel, sacrée histoire que nous vous racontez là! On y reviendra dans un moment, en attendant passons au trafic avec Jean-Billy.

Nevis Gravity Rush remastered PS4

« On Nevis qu’une fois »

Oui Jean-Thierry, je me trouve actuellement aux abords de Hekseville où la circulation semble plutôt fluide! Toutefois, certaines portions ne seront accessibles que plus tard. On se déplace aisément dans les rues de la ville. Et si, comme Kat, vous pouvez modifier la gravité, les choses deviennent fort plaisantes! Le processus demandera juste quelques essais afin de s’y habituer: il vous faudra savoir bien doser votre « jauge de gravité » pour qu’elle ne bascule pas dans le rouge alors que vous avez la tête à l’envers, mais parait-il qu’on s’y fait. Pensez à faire comme Kat et portez une écharpe qui vous indiquera où se trouve le sol en tous temps si vous perdez un peu vos repères. En situation de combat, n’hésitez pas non plus à utiliser votre coup de pied et à modifier la gravité afin de pouvoir fondre sur vos ennemis, semelles en avant. La variété de mandales à disposition est donc plutôt malingre, mais avec un peu d’expérience et un certain temps de recharge, vous apprendrez à utiliser des techniques spéciales dévastatrices. Gravity Rush fait l’effort d’essayer de diversifier son gameplay et de ne pas tout miser sur une seule innovation. Outre les challenges facultatifs, les missions et les décors varient et quelques boss feront leur apparition.

Merci Jean-Billy. La production me signale que vous pouvez également utiliser le gyroscope de votre manette pour regarder autour de vous lorsque vous flottez dans les airs. Déjà que la visée est plutôt hasardeuse au joystick, peu pratique si vous me demandez mon avis. Jeanne-Micheline, la météo?

High Kick Gravity Rush remastered PS4

Vous pouvez high kick les gosses, j’aime!

Le soleil brille sur Heckseville! Enfin, pas exactement. Il y a plutôt un immense trou noir qui est apparu dans le ciel, mais qu’est-ce que c’est meugnon tout ce cell-shading! Vous aurez droit à de pimpantes BD qui entrecoupent les chapitres et les graphismes sont agréables à l’oeil, malgré leurs origines « vitayennes ». Néanmoins, un brouillard semble accompagner Kat dans ses déplacements à cause d’une distance d’affichage trop faible. La ville est également un peu vide à certains endroits, mais vu que vous passerez le plus clair de votre temps dans les airs, c’est anecdotique. À vous Jean-Thierry.

Sans transition, Jean-Mouloud pour la chronique musicale.

Creep Gravity Rush remastered PS4

Ce n’est pas ce que vous croyez…

Grande variété de styles cette semaine. On passe du Jazz à la symphonie sans problèmes. Seul regret, l’utilisation de boucles très courtes. Mais dans l’ensemble, un travail de qualité a été apporté à la bande-son qui vous ravira les oreilles, autant avec des passages calmes qu’énergiques qui s’accordent très bien à ce qu’il se passe à l’écran. Les effets sonores sont corrects et comme à l’accoutumée avec les jeux japonais, notre héroïne se met à parler allemand en plein combat à coups de « JA! JA! JA! ».

Pour conclure, retrouvons Jean-Patrice et sa chronique satirique!

Sonic Gravity Rush remastered PS4

Fuuuuusion!

Seul titre ayant eu un semblant de succès sur la PS Vita, Sony est bien décidé à exploiter ce maigre filon. D’aucuns diront que si la forme ne change pas, le fond se doit d’être enrichi avec du contenu afin de mériter son titre de remastered (portage en 1080p/60fps, inclusion des DLC, ça s’arrête plus ou moins là). D’autres rétorqueront que son prix réduit justifie son achat pour le grand écran. Je dirai juste que son gameplay unique et innovant mérite le détour. Certes, la technique est un peu à la ramasse pour une console next-gen de la mort, mais c’est un peu pinailler et le jeu nous le fait vite oublier. Les personnages sont attachants, l’histoire est intéressante, et le gameplay est vraiment très très fun.

Compris Jean-Patrice, un jeu à donc essayer au moins une fois, au risque de rester croché jusqu’à la fin. Signe de qualité à mes yeux, je n’ai pas eu le temps de le finir mais j’y compte bien! Une suite est en préparation, qui devrait d’ailleurs combler les quelques maigres lacunes restantes si on se fie au trailer officiel. Tout de suite, l’émission qui vous dira tout sur la taxidermie : « J’empaille avec Founet ». À vous les studios !

8 Sandra Bullock sur 10.

Également disponible dans sa version originale sur PS Vita.

Author: Marsouin

Un homme, une œuvre, une légende ! Ainsi se résume Marsouin, de son vrai nom Marcel Soupape. Il fit ses premiers pas vers la gloire avec la console NES, grâce à son mentor et modèle, son frère. Et tout de suite, c’est le tourbillon et l’enchaînement, notamment, de la Super NES, la N64, la Dreamcast (pas son meilleurs passage), Playstation, Xbox et enfin Xbox 360. Malgré une légère décadence dans son parcours, compensé notamment par sa liaison constante avec un PC, ce n’est rien comparé à la traversée du désert qui suivi. Ni les consoles, ni les PC ne furent d’intérêt pour lui, mais seulement les femmes, l’alcool, la drogue (Les Tuc) et le Djent. Un classique, mais l’histoire finit bien. Car soudain, c’est la rédemption! Contacté par Rael directement, il redécouvre son potentiel via un bol d’urine tous les matins et s’achète une PS4. Depuis le succès est à nouveau au rendez-vous, comme une annonce d’apocalypse.

Share This Post On

Laisser un commentaire