Frise d’adolescence [Kingdom Hearts 3, PS4]

Quelle est la différence entre « être un enfant » et « avoir une âme d’enfant » ? Probablement que le premier, il voit des personnages Disney dans un jeu d’action, il sourit. Alors que le deuxième, il voit des personnages Disney dans un jeu d’action, il sourit. Mais c’est pas pareil… parce que le deuxième, il peut quand même réaliser qu’un jeu n’est pas bon.

Normalement, c’est déjà là que les membres de la brigade des défenseurs de Kingdom Hearts s’offusquent et dégainent leurs comptes Twitter pour dire du mal de ma Maman. Alors, laissez-la en dehors de tout ça. Déjà elle n’a rien contre Disney, et en plus elle n’est pas sur les réseaux sociaux. En revanche, merci à vous d’être venu lire mon article. Je vous suggère d’attendre d’avoir tout lu avant de sortir vos torches et vos fourches.

Donc Kingdom Hearts est une saga commencée au début des années 2000 sur PlayStation seconde du nom. Il s’agit d’un jeu d’action japonais, avec quelques légères touches de RPG, ayant surtout la particularité de mélanger les univers de Final Fantasy (du moins au début, puisque maintenant ces personnages sont juste vaguement évoqués), avec ceux de ce bon vieux Walt Disney. On est déjà là sur un mariage passablement contre nature, mais dès le moment où l’incongruité est acceptée, ça fonctionne plutôt bien.

Kingdom Hearts 3 PS4 couleurs

Ouiiii, plein de couleurs et d’animations! Et c’est un peu la foire à l’épilépsie aussi.

Pour ma part, j’aime bien Disney, j’aime bien les univers qui se croisent, j’aime bien les jeux d’action. J’ai donc toutes les raisons d’aimer Kingdom Hearts 3. J’ai d’ailleurs joué à certains autres épisodes de la saga avant celui-ci.

Il était plein de fois…

Dans ce troisième volet, la recette est toujours la même et les mondes visités correspondent aux derniers grands succès cinématographiques des studios de l’Oncle Walt (Raiponce, Pirates des Caraïbes, La Reine des Neiges, Toy Story, etc.). Oui, j’ai dit troisième, mais en fait une flopée de jeu sont sortis, ouvrant des arcs narratifs parallèles. Kingdom Hearts 3 conclut donc la trame principale. Enfin « conclure » c’est vite dit. Et «trame» aussi, c’est vite dit.

Kingdom Hearts 3 PS4 films

Bien souvent, on ne fait que revivre les événements des films, mais de manière incomplète parce qu’il faut condenser. Ceux qui ne les auront pas vu au préalable risquent de se sentir un peu largués. Paradoxalement, le rythme durant les cinématiques est incroyablement plus lent. Et il y a beaucoup de cinématiques. Beaucoup. Vraiment beaucoup.

Au contraire, l’histoire de la saga demande énormément de concentration et d’ibuprofène. Elle est extrêmement compliquée, puisqu’elle implique des voyages temporels, de la possession d’esprit, de corps, de clones, d’univers parallèles, des méchants, des traitres, des gentils qui deviennent méchants, mais qui en fait sont gentils. C’est un fait connu, la série est réputée pour son scénario très alambiqué. Donc en dire du mal c’est un peu comme gagner les élections présidentielles en Russie quand on s’appelle Poutine : c’est facile.

Kingdom Hearts 3 PS4 Vaisseau

Les séquences en vaisseau entre les niveaux sont très dispensables. Elles mettent aussi en évidence la collecte, tout au long de l’aventure, de tas d’items dont on ne sait pas à quoi ils servent.

Pourtant cette histoire pèse lourd dans la balance de l’analyse et de la compréhension du jeu. J’ai entendu assez régulièrement que Kingdom Hearts 3 devait s’envisager comme un jeu pour enfant, par sa simplicité et la présence de Mickey, bien entendu. Je ne suis pas du tout d’accord avec ce point.

Pour commencer, dans notre région cet argument tombe à plat, puisque le jeu n’est pas traduit en français (ce qui avait d’ailleurs fait un tollé lors de l’annonce de cette décision, alors que les précédents l’avaient été). Difficile donc de le conseiller à Junior si celui-ci n’a appris l’anglais qu’avec Dora l’exploratrice (NDZyvon-vieux-con: y a des sous-titres non? Il sait lire Junior, non? Sinon, qu’il retourne lire avant de jouer à des jeux vidéo). De plus, le scénario complètement tarabiscoté ne s’adresse clairement pas à des enfants.

Kingdom Hearts 3 PS4 Reine des neiges

Oui, ça aussi c’est dedans.

Jeu de Pluto

Plaçons un mot sur le gameplay. Mais un mot assez court, puisque c’est toujours le même fonctionnement depuis le début : un bouton pour les coups, qu’on martèle jusqu’à la crampe et une touche pour des « attaques spéciales ». On déclenche celles-ci en remplissant une jauge, à force de tapoter le premier bouton. Simple comme « Un, deux, trois, Mickey, Donald et moi ». Prendre trois pas de recul doit quand même permettre à n’importe quel joueur de se rendre compte que cette manière de faire, en 2019, est relativement trop simpliste. Oserais-je même de dire « pauvre » ?

[Au loin, le bruit de centaines de doigts ouvrant Twitter et commençant à taper frénétiquement se fait entendre].

Si un enfant peut y jouer facilement, mais ne capte rien, et qu’un adulte comprend les sous-titres, mais s’ennuie face à un gameplay beaucoup trop épuré que reste-t-il ? Alors justement…

Kingdom Hearts 3 PS4 gameplay

Que ce soit au travers des attaques spéciales ou de quêtes annexes, quelques séquences proposent des gameplays complètement différents.

À deux, les sens changent

Pile entre l’enfance et l’âge adulte se trouve l’adolescence. Oui, je sais, ça surprend. D’un côté, nous avons la sécurité du cocon familial, la période de l’insouciance, durant laquelle les problèmes sont simples à résoudre, grâce à des solutions tout autant sans équivoque. Il y a les méchants, les gentils et rien au milieu. Tout ce qu’on ne comprend pas relève des adultes, qui seront là pour gérer ces situations. De l’autre côté, la prise d’indépendance, mais aussi de recul sur les choses et l’ajout de nuances dans la perception des événements. Kingdom Hearts 3 devient une symbolisation parfaite de cette phase de transition entre les deux.

Kingdom Hearts 3 PS4 Pirates

Le monde de Pirates des Caraïbes est clairement celui que j’ai préféré. Les combats en bateau, bien qu’un peu fantasques, amènent une variation dans la progression.

Ce jeu est une allégorie de l’adolescence. Il se trouve aussi à mi-chemin entre le monde des enfants et celui des adultes. Le contexte peut y paraître très puéril : on a les héros Disney, tout y est coloré et par opposition, les méchants sont habillés en noir et sont très très méchants [rire tonitruant]. Il n’y a pas de nuance.

Sora, le personnage principal, a grandi depuis le premier jeu. Il se rapproche plus d’un adolescent, de par son apparence, mais aussi dans son discours et le fait qu’il est le seul du groupe à ne pas avoir réussi le fameux « test du maître des Keyblades ». Ce dernier point représente tout à fait le rituel à passer pour entrer dans la catégorie à venir ensuite : l’âge adulte. Sora est ainsi bloqué à ce pré-stade, sans que l’on ne sache vraiment pourquoi et ce côté arbitraire renforce bien l’aspect incertain de l’adolescence (Qui suis-je ? Quel est mon but ? Que vais-je devenir ?).

Kingdom Hearts 3 PS4 méchants

Mais pourquoi est-elle si méchante? Parce queeeee!!!

Puis viennent les problèmes. Ceux du monde adulte. Ceux qu’on ne comprend pas vraiment et qui semblent trop compliqués pour qu’on s’y intéresse, c’est-à-dire cette histoire d’Organisation XIII secrète, dont on n’en saisit quasiment rien. Néanmoins, la bataille de l’adolescence c’est aussi la période où l’on cherche à s’émanciper et à mener ses propres combats pour définir son identité. D’où la volonté de Sora de livrer constamment bataille, même sans savoir vraiment dans quel but. On passe d’un monde/film à l’autre sans jamais d’explication, ni même sans savoir ce qu’on chercher vraiment. Sora, Dingo et Donald, non plus mais se contentent d’écouter leur cœur pour trouver la solution. En se battant de manière spectaculaire, Sora démontre sa prise de pouvoir, explicitement.

Kingdom Hearts 3 PS4 game and watch

Dire que Kingdom Hearts 3 joue dans la nostalgie serait un euphémisme. En tout cas sur moi ça a marché.

À l’instant critique, où tout le monde craque, leur tactique c’est l’attaque.

À l’instar de Sora, le joueur se retrouve dans un univers où il aimerait que les choses soient évidentes, comme pour un enfant. Mais il est confronté à des problèmes compliqués, dont il ne comprend pas tout et auxquels il souhaiterait pouvoir proposer des solutions simples (voire simplistes, « y-a-qu’à faire ça », ou marteler un même bouton sans trop réfléchir). Sans verser dans le cliché de l’adolescence peu réaliste, les réponses de Sora sont toutes du genre « on va y arriver grâce au pouvoir de l’amour et de l’amitié, tant qu’on reste amis, rien ne peut nous atteindre ». C’est ainsi qu’absolument TOUTES les situations se résolvent par un **** de Deus ex machina (d’ailleurs assez typique de récits comme Les Chevaliers du Zodiaque, où les personnages semblent littéralement oublier d’un épisode à l’autre que le 7e sens est la clé de chaque combat, mais je m’égare).

Kingdom Hearts 3 PS4 encyclopédie

Une encyclopédie permet de ne pas perdre le fil de l’histoire ou des personnage rencontrés. Si en voyant cette image une ligne de basse chaloupée vous vient en tête, vous êtes quelqu’un de bons goûts.

Donc forcément quand on regarde cela avec des yeux d’adultes, ça nous paraît peu réaliste et absurde. Exactement comme lorsque l’on regarde des ados faire des « trucs d’ados » (« yerk yerk je parie que j’arrive à manger ces douze piments sans pleurer. Abonnez-vous à ma chaîne ! ») et qu’on trouve ça absurde… Rien de plus normal, c’est un processus générationnel. Les récentes manifestations pour le climat en sont d’ailleurs une bonne illustration. Et leurs détracteurs, soulignant l’incohérence des jeunes qui se mobilisent, ont très certainement perdu de vue que cette antinomie fait partie intégrante de l’adolescence. Ce qui ne rend donc absolument pas caduque les revendications ce ceux qui descendent dans la rue.

Kingdom Hearts 3 PS4 alliés

Avec des alliés contrôlés par l’IA et des animations spectaculaire durant les attaques spéciales, on se demande parfois si Kingdom Hearts 3 ne mériterait pas d’être plus une série TV qu’un jeu.

Est-ce que cette diatribe fait de Kingdom Hearts 3 un bon jeu ? Non, parce que son gameplay est bien trop réducteur et l’effet « cool, ils ont mis Jack Sparrow », fonctionne un moment avant de s’estomper rapidement. Il n’y a là radicalement aucun challenge. Sans parler des efforts de game design qui semblent aussi minimalistes qu’un programme électoral de l’UDC…

Et je craque : oui, cette histoire est non seulement abracadabrante, mais souffre d’autant de faiblesse d’écriture et d’incohérences (également typique des Chevaliers du Zodiaque, tiens, du genre « On est cinq, on est puissants, mais séparons-nous et faisons-nous latter la tronche chacun notre tour, car c’est important, à cause que parce que. » sic.)

Je vais t’offrir un monde, aux mille et une lenteurs

J’ai (Mickey la) souris à chaque nouvelle rencontre. J’ai aimé retrouver des héros familiers. Mais même si on atteint des niveaux de cross-over à faire rougir Super Smash Bros. Ultimate ou The Avengers, l’effet ne tient pas sur la longueur et le jeu se transforme en une succession sinusoïdale de phases découverte/ennui. D’ailleurs est-ce un hasard que Ralph 2.0, qui joue aussi la carte du regroupement de personnages Disney, soit au cinéma en même temps?

Il en demeure pas moins que pour terminer les quarante heures que compte l’aventure, Kingdom Hearts 3 doit s’aborder avec une âme d’enfant, sans chercher à en comprendre tous les détails, comme le ferait un adulte. Il m’est avis qu’on n’a pas fini de bouffer de la barbe à papa. En effet, la scène post-générique ouvre (encore) un sous-chapitre de l’intrigue. On parie que Star Wars et l’univers Marvel seront dans le quatrième épisode? J’aime bien Star Wars et Marvel.

Note: 4 Steamboat Willie sur 10

Également disponible sur Xbox One

Author: Founet

A ne pas confondre avec le village vaudois, est à peine plus jeune qu’une Famicom. Vouant un culte à George, il découvrit son amour du jeu vidéo et de la techno allemande pendant les grandes années de Lucas Arts. De ses nombreuses heures passées à cliquer lui vient son humour absurde et sa cleptomanie. Frappé d’une mystérieuse malédiction, les machines semblent se rebeller lorsqu’il les manipule ou fait mine de les regarder. Founet ne roule jamais en-dessous de 88 miles à l’heure et rêve de maîtriser la télékinésie grâce à la Force. En attendant de passer maître Jedi, il joue à la Wii U. Accessoirement rédacteur en chef, quand il arrive à se faire entendre des autres, qui mettent le son trop fort, les farceurs.

Share This Post On

Trackbacks/Pingbacks

  1. Niels Weber - […] Frise d’adolescence [Kingdom Hearts 3, PS4] […]

Laisser un commentaire