Échecs et automates [Mega Man XI, Switch]

Une collègue me disait dernièrement que notre génération (NDZyvon: de vieux) a été bercée par les réussites « à la Rocky », avec des montages qui montrent les héros progresser en deux minutes, sans échec. Ceci explique pourquoi cette même génération s’attend à de bons résultats rapidement. Je rappelle donc à nos bons souvenirs l’importance du développement par la chute. Comme dans Mega Man.

Mega man 11 Switchmenu

On sent déjà que ça va pas être de la tarte.

C’est marrant d’ailleurs, Mega Man s’appelle Rock Man au Japon, un peu comme Rocky ? Coïncidence ? Ou transition fluide pour le début de mon article ? Nul ne le sait. Ce qui ne m’échappe pas en revanche, c’est la manière dont beaucoup de jeux sont devenus beaucoup plus faciles avec le temps. Et je ne pense pas avoir transcendé mes compétences de joueur, au contraire (mes stats sur PUBG le confirmeront). Mais on constate qu’il est devenu important d’éviter de « mauvaises expériences » aux joueurs et spécialement aux plus jeunes. C’est vrai en tout cas pour les jeux solo, mais pas que. Prenez Fortnite, par exemple. Ce n’est pas un jeu particulièrement facile, mais le côté « échec-nouvel essai » est adouci par l’aspect social du multijoueur. Mais je m’égare, revenons-en à notre petit robot bleu.

Mega man 11 Switch jour normal

Un jour normal à l’usine pour Mega Man.

Né sous X

Pour les profanes, le personnage de Mega Man est un robot à forme humanoïde, affrontant d’autres machines devenues hostiles suite à une infection par un virus ou un piratage par le vil Dr. Willy, selon les épisodes. Ces boss se terrent au bout de niveaux semés de pièges mortels qu’il faudra éviter, dans la plus pure tradition d’un jeu de plateformes-action en 2D.

Mega Man XI est la suite de… Mega Man X, c’est bien vous suivez. Mais ça se complique, puisque c’est bien la suite de Mega Man X (10, sorti en 2010) et non pas de Mega Man X (la lettre, sorti en 1993). La suite de ce dernier s’appelle Mega Man X2 (sorti lui en 1994 et dont l’ultime épisode date de 2004). Ça va, vous suivez toujours ?

Mega man 11 Switch chauve souris

Oh une tête connue.

Pour ma part, je m’étais arrêté à ce premier épisode de la série X (la lettre, toujours) sur Super Nintendo (et j’avais adoré). J’avais tenté un écart sur DS avec un opus ZX (que des lettres, encore) qui ne m’avait pas fait bonne impression. Par contre, des souvenirs tenaces j’en ai de 1987, avec Mega Man 3, sur NES. À cette époque, Mush, Marsouin et moi nous nous arrachions les cheveux face à la difficulté de ce jeu. Il faut dire qu’on l’abordait comme un « Super Mario avec un canon laser » alors qu’il demandait un effort de mémorisation des pièges et ennemis bien plus important. Un système de code permettait de reprendre l’aventure pas tout à fait depuis le début, chaque fois qu’un boss était battu et son pouvoir récupéré

Mega man 11 Switch costumes

Mega man 11 Switch mini boss

Les mini-boss de mi-niveaux sont parfois bien retors aussi.

Erreur fatale

Je parle, je parle, mais je n’ai toujours pas abordé Mega Man 11. L’introduction était nécessaire puisque c’est avec un plaisir presque masochiste que j’ai retrouvé ce même fonctionnement. Les vies fondent comme neige au soleil, les piques ne pardonnent pas, les trous non plus et chaque erreur nous renvoie au début du niveau. Ce processus nous oblige donc à reprendre les choses calmement et à aborder chaque nouvel écran avec tactique et mémorisation.

Mega man 11 Switch changement de touche

Conseil: réattribuez tout de suite la touche de la glissade, associée par défaut au saut + bas (un calvaire).

Mais que c’est rageant ! Et que ce Mega Man saute lentement ! Mais qu’est-ce que c’est bon ! Cette sensation après avoir terrassé un boss dont il a fallu apprendre le pattern par cœur pour ne pas laisser passer la moindre erreur. C’est grisant ! Il m’a fallu près de trois heures pour terminer le premier niveau (j’avais prévenu que j’étais pas bon… et en plus j’avais choisi celui de la neige, l’horreur, j’aime pas la neige dans les jeux vidéo). Mais je l’ai joué à l’ancienne, avec peu de vies bonus en stock et je me suis senti incroyablement récompensé quand Ice Man s’est finalement désintégré.

Mega man 11 Switch neige

La neige, mon pire ennemi.

 

Mega man 11 Switch décors

Les décors et les animations sont tout à fait plaisants!

MMXVIII

2018 oblige, on ne peut pas se permettre de faire exactement pareil et c’est probablement mieux ainsi. De ce fait, il est maintenant possible de sauvegarder quand on veut et d’obtenir des réserves de vies contre des petites pièces de rouages que l’on collecte dans le niveau. Et puisque ces dernières sont plutôt faciles à trouver, on peut aisément s’en blinder l’inventaire. Ou encore une fois, le fait de recommencer plusieurs fois le même niveau a son importance.

Mega man 11 Switch boutique

En plus des objets à acheter, la nouveauté vient aussi de deux nouvelles mécaniques de gameplay, permettant de ralentir le temps ou de booster la puissance de son arme. Ça n’a l’air de rien, mais ça change la donne aussi.

Je vous recommande donc fortement Mega Man 11, histoire de mettre vos nerfs à l’épreuve et de savourer ensuite la victoire bien méritée. Et je le recommande encore plus à vos enfants, qui pourront se frotter à la frustration et à l’apprentissage par l’échec. C’est bon pour ce qu’ils ont.

Mega man 11 Switch adapté

Le jeu colle très bien au principe portable de la Switch.

 

Note: 8 écrous sur 10

Également disponible sur Xbox One et PS4

Author: Founet

A ne pas confondre avec le village vaudois, est à peine plus jeune qu’une Famicom. Vouant un culte à George, il découvrit son amour du jeu vidéo et de la techno allemande pendant les grandes années de Lucas Arts. De ses nombreuses heures passées à cliquer lui vient son humour absurde et sa cleptomanie. Frappé d’une mystérieuse malédiction, les machines semblent se rebeller lorsqu’il les manipule ou fait mine de les regarder. Founet ne roule jamais en-dessous de 88 miles à l’heure et rêve de maîtriser la télékinésie grâce à la Force. En attendant de passer maître Jedi, il joue à la Wii U. Accessoirement rédacteur en chef, quand il arrive à se faire entendre des autres, qui mettent le son trop fort, les farceurs.

Share This Post On

Trackbacks/Pingbacks

  1. L’apprentissage par l’échec a du bon. – Niels Weber - […] Échecs et automates [Mega Man XI, Switch] […]

Laisser un commentaire