Mirage bien négocié [Mario Kart Live Home Circuit]

Alors comme ça on arrive à la fin de l’année? Noël, déjà passé?! Mais personne ne m’avait prévenu aussi! Sinon, j’aurais certainement pris le temps de faire ma liste au vieux barbu en rouge. J’avais un truc sympa à lui demander.

Souvent, on râle beaucoup. Fréquemment, on dit qu’il faut se méfier parce qu’on nous prend pour des vaches à lait. À l’accoutumée, on vous met en garde face aux achats faciles, surtout lorsqu’ils s’appuient sur la fibre nostalgique. D’habitude, on prévient, on avise et on vous encourage à réfléchir pour ne pas succomber à la hype. Et puis il y a des jours où on déballe Mario Kart Live Home Circuit d’un air blasé, avant de se prendre au jeu et de se dire que, en fait, c’est pas mal!

Mario Kart Live Home Circuit Switch course

La fonction de capture d’écran étant indisponible sur la console, ce sont des illustrations fournies par Nintendo qui parsèment cet article. En vrai, visuellement c’est un peu plus « rugueux ». Mais pas dérangeant.

Arrêt au stand

Parce qu’il y avait de quoi être dubitatif face à un énième produit dérivé portant le tampon de la famille Mario. Un peu comme pour Star Wars, il n’y a probablement pas un seul objet du quotidien qui n’a pas été remodelé aux couleurs de la marque. S’il est de bon ton de rappeler que Nintendo commercialisait initialement des jouets avant de se lancer dans le jeu vidéo, on relèvera aussi qu’il n’est pas toujours évident de retrouver ses anciens amours. Nous n’avions, par exemple, pas été follement emballés par les cartons de Nintendo Labo et à peine plus pour sa version réalité virtuelle.

Mario Kart Live Home Circuit Switch arrivée

Produit testé par nos soins dans des conditions extrêmes; avec notamment un enfant d’un an et demi courant derrière le kart pour tenter de l’attraper.

Cette fois, c’est le pari de la réalité augmentée qui est pris dans Mario Kart Live Home Circuit. Votre aménagement intérieur servira de décor à des courses de karts, pilotés depuis la Switch. On commence par déballer le matériel. La première bonne surprise est de voir que la dose de plastique est plutôt limitée. À part le véhicule lui-même – de bonne facture qui plus est – le reste est constitué de carton à déplier. Ainsi se forment les arches qu’il va falloir disposer dans l’ordre pour définir les passages du circuit.

Mario Kart Live Home Circuit Switch dérapage

Les dérapages, si chers à la série, sont modélisés sur l’écran et permettent une brève accélération. Le vrai kart, lui, se contente de tourner.

Parcours!

Une fois des allures de Grand prix de Monaco donné à votre salon, le kart se synchronise sans fil avec la Switch. Ce qui implique pour la suite de conserver un champ libre dans un rayon de 3,5 mètres autour de la console. Pas question donc d’imaginer un parcours qui s’étendrait dans plusieurs pièces. A moins d’opter pour la version mobile et de suivre la course en marchant.

La caméra sur le véhicule envoie une image sur l’écran de la console. Appelant ainsi de vieux souvenir de MicroMachines. Ou de quoi satisfaire ce vieux fantasme des années 90, type Maman j’ai raté l’avion, quand on rêvait de coller une caméra sur nos voitures télécommandées pour filer entre les pieds de la table à manger. (Qui a dit Watch Dogs?)

Circuit Switch costumes

Différents costumes et apparences de karts se débloquent progressivement.

Après un premier tour de reconnaissance qui servira d’étalon au jeu, avec les roues pleines de peintures – sur l’écran – pour dessiner les courbes, il est l’heure de prendre place sur la grille de départ. Comme dans un Mario Kart traditionnel, il est possible de choisir la vitesse de conduite (50, 100 et 200 CC), pour participer à des Grand-Prix de trois courses ou du Contre la montre. Le petit côté sympa vient des adversaires qui sont également ajoutés en réalité augmentée. Une carapace ou une banane stopperont net le vrai kart, tandis que le champignon la fera brièvement accélérer.

Mario Kart Live Home Circuit Switch carapace

L’esprit Mario Kart est bien présent. Mange ta carapace de tes morts.

Les choux du volant

Le concept de Mario Kart Live Home Circuit fonctionne vraiment bien et j’en étais le premier surpris. Mais il ne faut pas négliger le côté multijoueur, qui reste quand même le coeur des Mario Kart. Là, les pneus commencent à crisser dans les virages. Il faudra en effet obligatoirement un pack de jeu (à 120 CHF environ) et une console par joueur (jusqu’à quatre peuvent concourir ensemble).

Véhicule Mario batteries

Pas besoin de piles! Le bidule se recharge en se branchant sur le port USB de la console.

Et pour finir, si vous n’avez pas l’âme bricoleuse pour mettre à contribution votre créativité et imaginer de nouveaux parcours de plus en plus déjantés, le produit risque fort de montrer ses limites rapidement. Mais pourquoi ne pas y voir l’occasion d’une activité à pratiquer en famille? Et si la réalité augmentée s’effectuait finalement dans l’autre sens? Non pas le fait uniquement de coller du virtuel dans le salon, mais le jeu vidéo comme prétexte pour agrandir les possibilités d’activités collectives aussi sans écrans? Et puis, ça vous occupera à la maison lors de la quatrième vague, hein.

Note: 7 trains électriques sur 10

Disponible exclusivement sur Nintendo Switch.

 

 

Author: Founet

A ne pas confondre avec le village vaudois, est à peine plus jeune qu’une Famicom. Vouant un culte à George, il découvrit son amour du jeu vidéo et de la techno allemande pendant les grandes années de Lucas Arts. De ses nombreuses heures passées à cliquer lui vient son humour absurde et sa cleptomanie. Frappé d’une mystérieuse malédiction, les machines semblent se rebeller lorsqu’il les manipule ou fait mine de les regarder. Founet ne roule jamais en-dessous de 88 miles à l’heure et rêve de maîtriser la télékinésie grâce à la Force. En attendant de passer maître Jedi, il joue à la Wii U. Accessoirement rédacteur en chef, quand il arrive à se faire entendre des autres, qui mettent le son trop fort, les farceurs.

Share This Post On

Laisser un commentaire