Micro et casque s’enfilent [Logitech G435]

De nos jours, la communication est de plus en plus tendue. La moindre actualité cristallise les clivages et pourrit les débats. Les gens ne s'écoutent plus, ne se comprennent plus. Toutefois, soyez sans crainte, Logitech vous propose sa solution au grand mal de notre époque, selon BFMtv. Pas sûr que vous soyez plus écouté, mais au moins vous saurez que vos thèses ne seront plus parasitées par un matériel aléatoire.

 

Et je coupe le son…

Pour commencer, le micro beamforming (système de double micro) du Logitech G435 est très qualitatif et permet d'étouffer les bruits parasites, tels que des quintes de toux, des passages de trains proches ou des enfants adorablement bruyants à proximité. Seront censurés tous les sons non identifiés comme étant votre voix. C'est franchement très pratique. Idéal pour le télétravail, les let's play sur Twitch et l'enregistrement de podcasts très sérieux, ce périphérique vous offre des réponses modulables au confort de l'humain moderne.

Concernant les écouteurs en eux-mêmes, ils possèdent un rembourrage en mousse à mémoire de forme. Cette matière aide à absorber les ondes sonores pour rehausser la qualité du son. De plus, ils isolent vos oreilles au point que vous n'entendiez plus les bruits alentour, vous faisant sursauter chaque fois qu'un intrus s'infiltrera dans votre environnement. La qualité du son est très correcte, même si les basses sont un peu molles. Tout comme le G335, on sent qu'il est plus conçu pour le jeu et le dialogue que pour la musique.

 

Logitech g435-black

Le modèle Black & Neon Yellow.

No Jack City

J'étais dubitatif sur le côté sans fil du bousin. Je m'attendais à moult micro-interruptions, notamment dues à une surcharge sur ma connexion internet parfois instable. Que nenni ! Selon mes divers interlocuteurs, le son est clair, sans coupure et facilement audible. Tout passe par le Bluetooth. Autre avantage, pas de fils qui s'emmêlent ou de connecteurs jack qui s'abîment. Le tout semble bien optimisé et efficace. Vous chargez la bête sur un port USB, et pour le mode wireless, vous branchez juste l'équivalent d'une clé USB, comme vous le feriez pour une souris ou un clavier sans fil.

Niveau confort, j'avoue avoir eu mal aux esgourdes à plusieurs reprises. Principalement au cours de parties frénétiques de plus de cinq heures (ceci expliquant probablement cela…) sur Sea of Thieves. Les écouteurs sont couverts de tissu respirant, censé garder vos oreilles au frais. Je ne dirais pas que c'est un échec, je dirais que ça n'a pas marché. Soyons honnête, j'aurais sans doute eu mal à mon cartilage quel que soit le modèle de casque, d'autant. que je ne suis pas spécialement habitué au dispositif. J'imagine que ça dépend de la forme de vos oreilles, j'aurais toutefois tendance à ne pas le recommander au prince de Galles.

 

Logitech g435-profil

Le "classssique" bleu et blanc. (Off-White and Lilac)

Autonomie et indépendance

Une fois chargé au maximum, le G435 vous confèrera une autonomie de dix-huit heures. J'avoue avoir été bluffé par cet aspect. De plus, vous pouvez vous balader dans un rayon de dix mètres autour de la source du signal sans baisse de qualité. Vous goûterez enfin à la vraie liberté, celle de Bakounine, de Thoreau ou de Francis Lalane. Ce casque est certifié CarbonNeutral et contient 22% de plastique recyclé. On ne sait pas si c'est du lard végan ou du cochon bio, de l'écologie ou du greenwashing, mais le concept est intéressant. Ce périphérique est compatible PC, Mac, PS4 et PS5.

 

Logitech g435-face

Unicorn color (Blue and Raspberry)

La ballade des daltoniens

Comme disait Kandinsky, il faut qu'on parle des couleurs… Ce modèle est disponible en trois variantes. Le sobre noir et jaune, le "classique" bleu et blanc, et enfin, un mélange de rose, de bleu et de violet, dans le pur style de My Little Pony. Je ne débattrai pas des deux premiers, les goûts et les couleurs, tout ça… CEPENDANT, était-il vraiment indispensable de nous gratifier d'une teinte "vomi de licorne psychédélique" ? J'imagine que le but est de capitaliser sur le public féminin, mais là ils y sont allés un peu fort niveau cliché. Devinez lequel ils m'ont fait parvenir ? Comme disait un pote breton (juste après que j'aie allumé ma webcam sur Discord, comme par hasard): "C'est vrai qu'en termes de sobriété esthétique, les gamers ont pas grand-chose à envier aux fans de tunning". Heureusement qu'ils n'ont pas mis de néons…

Disponible dès 70 CHF

Les points positifs:

  • Le micro beamforming
  • L'autonomie de la batterie
  • La compatibilité
  • Le rapport qualité/prix

Les points négatifs:

  • Le confort relatif
  • Les couleurs discutables

CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES

COMPATIBILITÉ:

  • Technologie sans fil LIGHTSPEED: Port USB 2.0 (type A). PC avec Windows® 10 ou version ultérieure, macOS X 10.14 ou version ultérieure, PlayStation 5 ou PlayStation 4
  • Bluetooth: Dispositifs avec connectivité audio Bluetooth.
  • Compatible avec Dolby Atmos, Tempest 3D AudioTech et Windows Sonic Spatial Sound

 

CASQUE

  • Poids: 165 g
  • Dimensions: 163×170×71 mm
  • Transducteurs audio: 40 mm
  • Réponse en fréquence: 20 Hz – 20 kHz
  • Impédance: 45 ohms (passif)
  • Sensibilité: 83,1 dB SPL/mW
  • Volume maximal: <100 dB avec limiteur à <85 dB en option

 

DOUBLE MICROPHONE BEAMFORMING INTÉGRÉ:

  • Réponse en fréquence: 100 Hz à 8 kHz

 

PORTÉE SANS FIL

  • Jusqu'à dix mètres via le récepteur USB LIGHTSPEED ou par connexion Bluetooth

 

BATTERIE (RECHARGEABLE):

  • Temps d'utilisation: 18 heures
  • Port de charge: USB-C
  • Câble de charge: USB-A à USB-C

Author: Plissken

Élevé dans les hautes terres du Val-de-Travers, au sein d'une secte vénérant l'absinthe, il en fut banni à la suite de ses propos, bientôt qualifiés d'hérétiques. En effet, le visionnage du film «The Big Lebowski» lui fit remettre en question son éducation obscurantiste. Honni de tous, il hante désormais les supérettes vêtu d’un peignoir, sirote des russes blancs et joue sur son PC (c’est chiant comme Drucker, le bowling). Lors de ses moments de lucidité, il se plonge dans les écrits du Necronomicon afin de maudire les développeurs de DLC abusifs et de tailler le bout de gras avec les grands anciens. Virtuellement, Plissken se complaît dans les jeux moralement ambigus, absurdes et difficilement compréhensibles par le commun des mortels. Ses tests sont-ils autant maudits que son livre préféré ? Oserez-vous les lire ?

Share This Post On

Laisser un commentaire