Point actu: conférence Microsoft E3 2015

Il me reste donc deux conférences E3 de constructeurs à traiter. Rien de mieux qu’une bonne nuit de sommeil pour les aborder frais et dispo. Commençons donc par celle de Microsoft, sur qui la pression plane, vu les résultats de vente peu concluant de la Xbox One jusqu’à présent. « Jump Ahead », comme dit leur message d’introduction à la conférence.

– En voyant Bonnie Ross de 343 Industries ouvrir les festivités, je me fais la remarque qu’il y a clairement une volonté de mettre les femmes en avant lors de cet E3, chez tous les éditeurs. Même si je ne peux pas m’empêcher d’y voir une manœuvre de stratégie communicationnel, je veux bien passer outre et considérer un pas vers un changement.

– Haha Microsoft joue à domicile, ça se voit… et ça s’entend surtout. Les « Wouhou Boys » sont beaucoup plus actifs que ce que j’ai vu dans les autres conférences. Il suffit d’entendre « Ha… » de Halo 5: Guardians pour que les cris retentissent. S’ensuit une vidéo de gameplay en coopération, qui me fait forcément penser à Halo ODST, avec l’a mise en avant d’une escouade (concept qu’on retrouvait aussi dans Gears of War: Judgment). Je pense avoir décroché de la saga depuis trop longtemps pour vraiment apprécier. Idem pour Warzone, le mode multi-joueurs, à qui je reconnais tout de même une certaine nervosité et moins de lourdeur, visiblement.

– Deuxième exclusivité Xbox One, Recore se dévoile avec une vidéo qui laisse juste entre-apercevoir un univers intriguant mais dont on ne sait rien, à part qu’il est réalisé par le studio à qui l’on doit l’excellente saga Metroïd Prime. En cherchant un peu, il semblerait que ce soit un jeu d’action-aventure teinté de « crafting ». Ça c’est de la description fine. Puis Phil Spencer, vient brosser tout le monde dans le sens du poil…. et annonce la rétro-compatibilité de la Xbox One vers la Xbox 360! Cette nouvelle fait d’ailleurs jubiler toute la salle à un niveau assez inattendu. Amusant de constater que Microsoft fait à nouveau marche arrière sur ce qu’ils avaient annoncé. Cela ressemble encore à un revirement désespéré, mais vu la dose de jeu 360 qu’il me reste à faire, c’est une excellente nouvelle.

– L’autre nouvelle concernant le matériel intéressante, c’est la préparation d’une manette Xbox One complètement modulable. Bien que le pad 360 reste inégalé à ce jour, la présentation souligne directement que cette version Elite est également compatible PC… et Oculus Rift.

Fallout 4, confirmé lors de la conférence de Bethesda il y a quelques jours, se montr un peu plus ici. Sur Xbox One, Fallout 3 sera offert à l’achat du 4. Intéressant, les mods créé sur PC pourront être transféré sur One.

– Je passe la venue d’EA en la personne de son directeur d’exploitation, Peter Moore. puisque le gars Peter parle de choses dont nous avons déjà traité avec la conférence EA.

– Lors d’une réunion de planification « d’awesomness » de cette conférence, quelqu’un a lancé l’idée de faire descendre une voiture du plafond, avant de se repoudrer le nez. Voilà chose faite avec la présentation de la Ford GT SuperCar disponible pour Forza Motorsport 6. Alors c’est beau, mais cette musique chill-out sur la voiture qui s’ouvre voluptueusement, ça en devient presque obscène.

– Nettement moins rapide, la bande annonce de Dark Souls 3, écrasante par ses plans en contre-plongée.

The Division dont on vous a déjà parlé chez Ubisoft. La nouvelle c’est qu’une beta exclusive sera ouverte en décembre pour les joueurs Xbox One.

– Ça y est, Microsoft a son MOBA en free-to-play avec Gigantic

– Le programme ID@Xbox laisse toujours une place de choix aux développeurs indépendants. Une kyrielle de productions sont présentées très rapidement, dont plusieurs méritent sûrement que je m’y intéresse d’avantage. En tout cas, ça donne envie comme une boîte de chocolats (on ne sait jamais sur lesquels on tombe, tout ça). Un peu comme le « Early Access » de Steam, la Xbox One permettra prochainement de jouer à des jeux en cours de développement via Xbox Game Preview (on y retrouvera notamment Elite Dangerous et DayZ).

– L’exclusivité de Rise of the Tomb Raider sur Xbox 360 et One est confirmée. Ce qui est un peu inquiétant, c’est que le communiqué de presse reçu après la conférence évoquant « une aventure d’action et de survie cinématographique ». Le premier jeu étant passablement scripté, on est en droit de craindre un manque d’interactivité (doit on rappeler le combat final en QTE dans le précédent?). En effet, si les qualité « cinématographiques » de cette démonstration de gameplay sont indéniable, cette séquence reste terriblement linéaire et dirigiste. Ne te laisse pas faire Lara, retrouve ta liberté d’exploration!

– Un petit peu déçu que l’exclusivité Rare, Rare Replay, ne soit qu’une compilation de leurs anciens titres en l’honneur des 30 ans du studios.

– OH WAIT, il y a une autre exclusivité de Rare pour la One dans l’armoire et ça sent bon le rhum! Un jeu de pirates! Ahoy! Depuis le temps que j’en attend un. Comptons sur Rare et leur esprit décalé pour nous faire sortir la grand voile. En tout cas visuellement, Sea of Thieves (Xbox One et PC) est prometteur.

– Encore une exclu? Ah moui, c’est le cousin Fable Legends et son côté « Dungeon keeper like » qui traine encore dans le coin. Plus j’en entend parler, moins il m’intéresse. De manière assez logique, on apprend qu’il y aura de plus en plus d’interaction possible entre PC et Xbox One.

– Wouah, le concept HoloLens est vraiment bluffant. Niveau jeu, je ne miserai pas dessus, comme toutes ces technologies de réalité virtuelle dont on rira sûrement bien dans 1 ou 2 ans, mais d’un point de vue technologique, c’est quand même la classe! Et Dieu contempla sa création…

– Et on termine cette conférence avec le remake du premier Gears of War sur Xbox One. Est-ce que je peux avoir le menu de la cantine plutôt? Héhé, par contre la tempête de Gears of War 4 envoie sérieusement du steak.

La conclusion de Phil Spencer annonçant qu’il n’y a pas de meilleur moment pour passer de la 360 à la One a des relents d’analyse financière en chute libre. Pourtant, je dois dire que cette conférence m’a plu. On y a vu beaucoup de choses différentes, pour tous les goûts, de l’exclusivité par brouette, les flagorneries marketing était plutôt discrètes (toute proportion gardée hein) et surtout la Xbox One est enfin considérée comme une console. Microsoft a le chic pour retourner sa veste, mais pour une fois, cette pratique me réjouis. A part les Hololens, nous n’avons pas eu de gadget inutile qui vont « changer notre façon de jouer », ni de programme TV ou autre élément de type « media center ». Xbox One est une console est Microsoft semble s’en être en souvenu. C’est de bonne augure.

C’est moi ou on a toujours pas eu de dubstep?

Author: Founet

A ne pas confondre avec le village vaudois, est à peine plus jeune qu’une Famicom. Vouant un culte à George, il découvrit son amour du jeu vidéo et de la techno allemande pendant les grandes années de Lucas Arts. De ses nombreuses heures passées à cliquer lui vient son humour absurde et sa cleptomanie. Frappé d’une mystérieuse malédiction, les machines semblent se rebeller lorsqu’il les manipule ou fait mine de les regarder. Founet ne roule jamais en-dessous de 88 miles à l’heure et rêve de maîtriser la télékinésie grâce à la Force. En attendant de passer maître Jedi, il joue à la Wii U. Accessoirement rédacteur en chef, quand il arrive à se faire entendre des autres, qui mettent le son trop fort, les farceurs.

Share This Post On

Laisser un commentaire