Nostalgie Gamescom 2015: Suite et fin

En faisant le tour annuel de ma Todo list j’ai découvert que je n’avais pas fini certains articles de la Gamescom (2015, je vous rassure). La honte et le mobbing de mon « rédacteur en chef » ont eu raison de moi et je craque sous cette pression malsaine. Voici donc un article concernant 3 jeux que j’ai vu durant la Gamescom de cette année Elex, Warhammer 40K Inquisitor: Martyr et Battlefleet Gothic: Aramada.

Elex

Chez Nordic Games en fin de journée c’est comme chez Devolver, on est fatigué et on aime bien la bière. Ceci donne droit a une présentation d’anthologie, faite par deux allemands gueulant comme dans un bar en fin de soirée, dans un anglais dont  l’alcool a progressivement effacé le vocabulaire au fil des bières.

Donc entre deux « Fuck I don’t remember how to say this », j’ai réussi a comprendre que les mecs de Piranha Bytes (Risen, Gothic) travaillent sur un nouveau RPG. Situé dans un nouvel univers futuriste, les hommes ont découvert une nouvelle matière nommée Elex (je suppose que le jeu se nomme Elex à cause de la substance Elex mais tout ceci n’est que spéculation). Cette ressource enlève peu à peu toutes les émotions aux personnes qui la consomment, mais donne de la puissance permettant de faire des sorts ou de faire fonctionner des machines. Évidemment, les puissants de ce monde sont accro à cette mixture et le gouvernent grâce à leur soldats déshumanisés.

elex_jetpack

C’est joli, surtout quand ça bouge pas.

Pour le première fois dans un jeu Piranha Bytes vous jouerez un héros qui parle et qui a un nom. Ce dernier est un ancien soldat de la faction dirigeante qui peu a peu retrouvé ses émotions et rejoint la rébellion. Tout au long du jeu, vous aurez le choix de consommer de l’Elex ou non, avec les conséquences que cela engendre.

Pas encore beaucoup plus de choses à dire à ce stade du projet. L’aventure se déroulera dans un monde ouvert, le jeu est pour l’instant très beau mais les animations affreuses. Les personnes se baladent avec un balai dans le fion. Prévu pour le quatrième trimestre 2016 sur PC et… on a le temps de voir venir.

Warhammer 40k Inquisitor: Martyr

Je vous passe la partie d’explications détaillés de où ça se passe exactement et pour quelles raisons, parce que franchement l’univers Warhammer est tellement complexe que j’aurais peur de dire une boulette et me faire pourchasser par des fans avec un couteau entre les dents. Pardon ? On est lu par quatre personnes seulement ? Ah alors c’est dans le secteur de Caligari qui fait partie de l’empire des hommes.

Vous jouez un Inquisiteur dans un Hack’n Slash Diablo-style. J’ai pu mettre les mains sur le jeu et c’est sympa, mais vraiment dur de savoir à quoi cela ressemblera car actuellement en pré-Alpha. Le personnage est un peu pataud et le rythme assez lent mais il est trop tôt pour s’avancer. L’idée est vraiment du Diablo: des ennemis, des sorts, des morts, du loot. Mais ils ont ajouté un système de couverture contre les murs et autre objet, vu comme ils insistent sur le sujet ça doit être le seul différenciateur d’un Diablo dans la mécanique du jeu. Ça et l’IA, mais je demande à voir.

W40K_Inquisitor_Martyr_PreAlpphaScreenshot__2_-pc-games

On voit tout de suite l’inspiration Diablo, surtout dans la « barre » de vie

Le jeu se divisera en deux modes. Single player qui contient une campagne « classique » en solo et un mode multijoueur sandbox dit « Inquisitorial Campaign » qui se passe dans un monde persistant (le secteur de Caligari) où le joueur pourra se déplacer librement avec son vaisseau et ses compagnons… J’avoue, c’est là que je me suis perdu pendant la présentation. J’ai de la peine à comprendre comment cela va fonctionner et il y a un mec assis sur un tabouret qui dit aux développeurs de ne pas répondre aux trois-quart de nos questions. Apparemment, on pourra faire des missions proposées dans le secteur et chacune (jusqu’à 4 en coop) débloqueront d’autres parties du secteur avec d’autres missions et ainsi de suite. Il y a aussi une notion de forteresse customisable pour chaque joueur, attaquable pour se faire du loot. Et aussi des factions avec leur propre motivation, et aussi… et aussi.. et aussi..

Plein d’idées mais il faut transformer ça en code fonctionnel et là il y a une grosse étape. A surveiller, sortie prévu en 2016 sur PC, PS4 et Xbox One.

Battlefleet Gothic: Armada

Pas grand chose à dire sur ce dernier jeu, on a eu droit a une démo live de baston de vaisseaux dans l’univers Warhammer 40k qui ma beaucoup fait pensée à un bataille entre navires dans un Total War. 

Voici ce que j’ai retenu donc

  • 4 races jouables, Empire, Chaos, Elfe noir et Orcs
  • Gestion des dégâts poussée
  • Unreal engine 4
  • Beau et épique

C’est peu, mais il n’y avait pas beaucoup plus malheureusement. A priori sympa mais à voir dans le détail par la suite, sortie prévu en 2016 sur PC.

battlefleet_gothic_armada-06

 

Author: Mush

Il est indubitablement, chez Semper Ludo, l’homme de tous les superlatives. Il est le plus grand que Founet, plus vieux que Marsouin, plus beau que Zyvon, plus riche que ces trois-là réunis et surtout plus en retard aussi, souvent. Parolier de l’extrême (le tube des 90ies "Au pied de la lettre", c’est lui), Guitare-héros à ses heures (les plus sombres de notre histoire), Mush fonce dans la vie tel une locomotive humaine. Une enfance menée tambour battant lui a permis de réunir un set complet de capacités vidéo-ludique (tout matériel confondu) de premier-ordre, mais pas que. Ses compétences et son vaste champ d’expertise dans de multiples domaines le tiennent éloigné plus que de raison de ses consoles et de son PC… Malheureusement pour nous tous. Il est donc de bon ton de chérir n’importe quel contribution de ce grand homme si vous parvenez à mettre la main dessus.

Share This Post On

Laisser un commentaire