Les Sims prennent l’ascenseur émotionnel [Les Sims 4, PC]

Sims 4 PC coverLes Sims sont de retour dans Les Sims 4 et ils sont en colère ! Ou embarrassés ! Ou tristes ! Enfin ça dépend de leurs inspirations, de leurs interactions sociales récentes, s’ils sont propres, s’ils ont fait leurs besoins, etc.

Petit rattrapage pour les personnes vivant dans une cave depuis l’an 2000, Les Sims est une « simulation de vie ». A la base conçu pour être un outil d’architecture, le studio Maxis s’est rendu compte que d’y ajouter des personnages (les fameux Sims) avec leurs besoins basiques à combler (hygiène, faim, sommeil, etc.) était amusant. Les Sims peuvent aussi fonder des familles, mais également travailler et progresser dans leur carrière. L’argent ainsi gagné leur permettra d’améliorer leur maison et d’acheter de nouveaux objets. En bref, une constante escalade de la pyramide des besoins de Maslow.

maison sims 4

Les capacités architecturales sont vraiment sympas

Au fur et à mesure des épisodes, les Sims ont développé plus d’interactions avec leur environnement. Au niveau des nouveautés, mis à part la refonte du créateur de personnage, du moteur de jeu, des outils de création de maison et l’ajout de nouveaux objets, c’est l’intégration d’émotions qui est intéressante. Les Sims doivent désormais gérer leurs états émotionnels, colériques, confiants, embarrassés, etc. Ceux-ci sont influencés par l’environnement présent autour de notre Sim et ses aspirations et traits de caractère, choisis lors de la création de personnage. Par exemple, lorsque que notre Sim raconte des blagues à un groupe et que tout le monde rigole, il se sentira en confiance et lui prendra alors l’envie de s’admirer devant un miroir.

Les Sims 4 n’est pas une révolution. L’ajout des émotions donne des interactions plus poussées et des sortes de mini-objectifs au fur et à mesure. Malgré ces nouveautés, on n’est pas encore aux anges. En effet, le jeu subit plusieurs régressions par rapport au Sims 3, ce qui ne plaît pas du tout à la très grande communauté de fans. On peut noter aux rangs des disparus, les bébés, les piscines, les sous-sols, etc. Mais ne doutons pas qu’EA ajoutera ce contenu via des extensions payantes. En conclusion, si vous êtes fan des Sims, vous risquez d’être déçu, notamment, dû aux manques par rapport à l’épisode précédent. Pour le reste, Les Sims 4 reste un bon titre et l’ajout des mécanismes novateurs permet de briser la monotonie qui peut facilement s’installer dans ce type de jeu.

Note: 7 Sado Maslow sur 10

Author: Mush

Il est indubitablement, chez Semper Ludo, l’homme de tous les superlatives. Il est le plus grand que Founet, plus vieux que Marsouin, plus beau que Zyvon, plus riche que ces trois-là réunis et surtout plus en retard aussi, souvent. Parolier de l’extrême (le tube des 90ies "Au pied de la lettre", c’est lui), Guitare-héros à ses heures (les plus sombres de notre histoire), Mush fonce dans la vie tel une locomotive humaine. Une enfance menée tambour battant lui a permis de réunir un set complet de capacités vidéo-ludique (tout matériel confondu) de premier-ordre, mais pas que. Ses compétences et son vaste champ d’expertise dans de multiples domaines le tiennent éloigné plus que de raison de ses consoles et de son PC… Malheureusement pour nous tous. Il est donc de bon ton de chérir n’importe quel contribution de ce grand homme si vous parvenez à mettre la main dessus.

Share This Post On

Laisser un commentaire