Les niveaux de Super Mario Maker issus de la Level Design Game Jam

Alors que Winter is pas trop coming, il vous faut certainement une excuse pour ne pas mettre le nez dehors pendant ces vacances. Si vous êtes à la recherche de niveaux pour Super Mario Maker qui soient un tant soit peu plus développés que les monceaux de propositions foireuses trouvables dans le moteur de recherche officiel, et si vous n’avez pas peur de transpirer des mains, vous trouverez sûrement de quoi faire dans la liste des créations de la « Level Design Game Jam ».

 

Logo LDGJLa Game Jam a eu lieu à Lausanne le 6 décembre, en cet an 70 ap. L.K. (après Lemmy Kilmister), et cette initiative originale de ses organisateurs met en évidence deux choses: premièrement, que créer un défi cohérent demande un réel travail et « haha j’ai mis des ailes à une plante et j’ai écrit LOL avec des pièces » ne suffit pas pour être qualifié de « contenu intéressant ». Et deuxièmement, qu’au fil des années, Nintendo s’est vraiment laissé emprisonné par la grammaire que le studio japonais avait lui-même inventé il y a 30 ans. C’est en bouleversant ces codes et en faisant volontairement des « fautes d’orthographes » que l’on redécouvre un certain plaisir à faire sauter Mario de gauche à droite. Pour ma part j’ai une préférence pour « La traque » (41A8 0000 010E 9842) et le très vicieux « Rebonds » (3801 0000 010E A76D). La liste complète des niveaux et leurs codes de téléchargement se trouvent sur le site de la game jam.

Author: Founet

A ne pas confondre avec le village vaudois, est à peine plus jeune qu’une Famicom. Vouant un culte à George, il découvrit son amour du jeu vidéo et de la techno allemande pendant les grandes années de Lucas Arts. De ses nombreuses heures passées à cliquer lui vient son humour absurde et sa cleptomanie. Frappé d’une mystérieuse malédiction, les machines semblent se rebeller lorsqu’il les manipule ou fait mine de les regarder. Founet ne roule jamais en-dessous de 88 miles à l’heure et rêve de maîtriser la télékinésie grâce à la Force. En attendant de passer maître Jedi, il joue à la Wii U. Accessoirement rédacteur en chef, quand il arrive à se faire entendre des autres, qui mettent le son trop fort, les farceurs.

Share This Post On

Laisser un commentaire