Gamescom 2016: la grande surprise Little Nightmares

New Title, c’est sous cette appellation tout ce qu’il y a de plus vendeur que Bandai-Namco m’a proposé ce rendez-vous. Persuadé de me retrouver devant un jeu de drague japonais dans lequel Naruto devrait compter fleurette aux personnages féminins de One Piece, j’y allais un peu en trainant les pieds. Fichtre! M’exclamais-je en découvrant Little Nightmares.

J’ai l’impression de me répéter un peu, mais cette année la Gamescom nous a gâté en matière de bonnes surprises. Ce nouveau jeu a justement été dévoilé lors du salon. A son origine se trouve Tarsier Studios, les Suédois derrière Little Big Planet 3, mais surtout l’excellent Tearaway Unfolded. On reconnaît d’ailleurs un petit quelque chose dans l’approche graphique qui en appelle à l’onirisme. Comme son titre l’indique, l’héroïne aura plutôt à faire à des tas de petites choses grouillantes et dérangeantes, plutôt que des licornes et des papillons arc-en-ciel. A travers son regard, nous seront donc confrontés à nos peurs d’enfants, à commencer par le théâtre des événements dans lequel tout revêt un aspect disproportionné. Face à l’immensité de la moindre commode, comment ne pas se sentir vulnérable? C’est justement sur cet aspect effrayant que reposera le tronc du gameplay. Entre discrétion, exploration et plateformes, il faudra échapper à d’autres personnages grotesques, comme ce cuisinier bourru dont on ne tient pas à connaître l’ingrédient secret de son ragoût. Entre angoisses et candeurs, la lumière jouera donc un grand rôle dans la façon de vaincre les peurs de Six, petite fille dans son ciré jaune, et les nôtres par la même occasion. L’usage de l’éclairage n’est pas sans rappeler la signature typique des films de Carot & Jeunet la viagra. J’ai eu l’occasion de discuter un peu avec deux des créateurs du jeu sur l’ambiance et ce qui avait motivé le choix d’un personnage féminin. Je regrette de ne pas avoir pensé sur le moment à leur parler de cette inspiration visuelle, mais ils m’ont rapporté que Six s’était imposée d’elle même assez rapidement au sein de l’équipe et qu’ils avaient surtout souhaité la rendre plutôt impersonnelle (visage cachée) pour qu’on lui attribue cette caractéristique craintive mais déterminée. D’après eux, Little Nightmares se destine plutôt à être terminé en quelques heures, suffisantes pour nous coller quelques sueurs froides.

Sortie prévue au printemps 2017 sur Xbox One, Ps4 et PC.

Author: Founet

A ne pas confondre avec le village vaudois, est à peine plus jeune qu’une Famicom. Vouant un culte à George, il découvrit son amour du jeu vidéo et de la techno allemande pendant les grandes années de Lucas Arts. De ses nombreuses heures passées à cliquer lui vient son humour absurde et sa cleptomanie. Frappé d’une mystérieuse malédiction, les machines semblent se rebeller lorsqu’il les manipule ou fait mine de les regarder. Founet ne roule jamais en-dessous de 88 miles à l’heure et rêve de maîtriser la télékinésie grâce à la Force. En attendant de passer maître Jedi, il joue à la Wii U. Accessoirement rédacteur en chef, quand il arrive à se faire entendre des autres, qui mettent le son trop fort, les farceurs.

Share This Post On

Laisser un commentaire