Envie de découvrir Nintendo Labo en avant-première?

Dans la nuit tempétueuse de hier, Nintendo a annoncé une nouvelle manière de jouer avec la Switch. Est-ce pour ça qu’il neigeait?

Nintendo Labo se concrétise sous la forme d’ajouts en carton à découper et assembler, pour transformer la console en divers objets. Un piano, une canne à pêche, une maison interactive ou un costume de robot, ne sont qu’un échantillon de ce qui semblent pouvoir être réalisé. Même si on est un peu sceptique sur le concept de proposer des jouets en carton à des enfants (Moman, c’est tout casséééé), sur l’intérêt que les adultes y porteront, ou sur le modèle économique (coucou les « pochoirs et autocollants officiels » à acheter en supplément), il faut reconnaître qu’il y a une touche d’originalité. Comme on vous le dit souvent: faites-vous votre propre idée avant d’acheter. Pour ça, on vous propose de jeter un œil à l’invitation faite par Nintendo pour participer à « l’atelier Nintendo Labo ». Le communiqué de presse parle d’un « événement spécial (…) pour créer, jouer et découvrir avec Nintendo Labo. Vous pourriez même figurer dans notre campagne pour présenter Nintendo Labo au monde entier. » Pour avoir une chance d’y participer, les inscriptions devraient se trouver ici, mais le service comm’ n’a visiblement pas fini sa nuit blanche et le formulaire n’est pas encore accessible. Bon, c’est à Paris du 2 au 3 mars, mais on vous tiendra informés si quelque chose de similaire se présente en Suisse. Et après tout, c’est l’occasion d’organiser une visite de la Tour Eiffel en famille. La vraie, pas celle en carton.

EDIT (18.01.18, 14h40): Nintendo Suisse nous a confirmé que les ateliers sont disponibles à Hambourg, du 5 au 18 mars et uniquement en allemand. Mais si ça ne vous effraie pas, les inscriptions sont ici.

 

Author: Founet

A ne pas confondre avec le village vaudois, est à peine plus jeune qu’une Famicom. Vouant un culte à George, il découvrit son amour du jeu vidéo et de la techno allemande pendant les grandes années de Lucas Arts. De ses nombreuses heures passées à cliquer lui vient son humour absurde et sa cleptomanie. Frappé d’une mystérieuse malédiction, les machines semblent se rebeller lorsqu’il les manipule ou fait mine de les regarder. Founet ne roule jamais en-dessous de 88 miles à l’heure et rêve de maîtriser la télékinésie grâce à la Force. En attendant de passer maître Jedi, il joue à la Wii U. Accessoirement rédacteur en chef, quand il arrive à se faire entendre des autres, qui mettent le son trop fort, les farceurs.

Share This Post On

Laisser un commentaire