Amis vendus séparément [The Legend of Zelda: Tri Force Heroes, 3DS]

Que faut-il pour faire une bonne quête? Repensez aux contes ou aux films cultes. C’est d’abord un personnage « normal » à qui il arrive des choses extraordinaires. Il ou elle se retrouve souvent équipé d’un pouvoir/objet qui lui permet de triompher. Mais le succès passe surtout par le recrutement d’une équipe dont la complémentarité permet de vaincre tous les dangers. Frodon a sa communauté, Conan a ses compagnons, Jason a les Argonautes, Dorothy a le lion, l’homme de fer et l’épouvantail. Link a Link et Link.

Tiens donc, un produit estampillé Zelda qui n’en est pas vraiment un, un gameplay pensé pour trois joueurs, un jeu de commande confié à un studio (Grezzo) plutôt habitué aux adaptations, aïe aïe, le fantôme de mon expérience sur Metroid Prime: Federation Force projette son ombre sur ma découverte de ce presque-Zelda. N’espérez pas y croiser des visages connus, nous ne sommes pas en Hyrule, mais en Estoffe (ça ne s’invente pas…), qui n’en est pas moins en danger! Une méchante sorcière a jeté un sort à la princesse Mousseline (…!). La pauvre, elle ne sait maintenant plus quoi se mettre. C’est donc sur la thématique de la mode et des tenues que se déroulera la quête confiée par le roi Frisette (… retenez moi). Pas de donjons, mais un découpage de la carte du monde en zones climatiques (glace, feu, forêt, etc.). Dans chacune d’elles, un seul objet est disponible dès le début du niveau et devra être utilisé pour résoudre les énigmes. Quoi?! Pas de structure habituelle?? Pas de palais dans lesquels on récupère les objets?! SCANDALE! BLASPHÈME! TRAHISON!

Tri force heroes 3ds totem

Le totem c’est comme faire une chenille verticale.

Plan à trois

Tri Force Heroes 3DS Multi-écrans

En appuyant sur le portrait des autres joueurs, la caméra se positionne automatiquement sur eux et permet de voir ce que chacun fait.

Pourtant, ça fonctionne! C’est sûrement la meilleure idée de Tri Force Heroes: prendre juste ce qu’il faut de Zelda et l’agrémenter de nouveautés. Bien sûr, on ne passe pas sous silence qu’il s’agit d’une stratégie marketing plutôt délétère (vas-y que je te fais acheter un Zelda mais en fait c’en est pas vraiment un…), mais là où Federation Force se vautrait dans la honte, la thématique, les noms des personnages et le cadre d’Estoffe donnent suffisamment l’impression ne pas se prendre au sérieux pour que cela passe. Mais pour que la sauce prennent vraiment et pour éviter le « fashion faux-pas », il est indispensable de vous trouver des compagnons de route. Si jamais la subtilité vous avait échappé, la « Triforce » c’est le triangle mythique dans Zelda et dans « Triforce », il y a « tri », donc « trois » et « force », comme dans « l’union fait la force ». Joli le concept marketing. Ne me remerciez pas pour cette explication, ça me fait plaisir. Même s’il est possible de partir à l’aventure seul, oubliez cette option car elle ne présente qu’un intérêt très limité. Il est possible de trouver des gens en ligne au hasard, mais cela implique de passer par un système d’icônes pour communiquer. En principe un co-équipier normalement constitué devrait pouvoir saisir le sens profond de votre message sans trop de soucis. Le problème c’est qu’Internet est peuplé de gens finalement peu normaux. Il est donc nettement préférable de miser sur des amis, des vrais, que l’on joindra via Skype en parallèle pour plus de clarté.

Tri Force Heroes 3DS gameplay

La collaboration avant tout.

Mode & Travaux

Tri Force Heroes 3DS Boss

Les boss s’inscrivent parfaitement dans la tradition des Zelda mais font en plus appel à la mécanique triple de manière originale.

Je me suis donc mis à la recherche de la sorcière. Puisqu’il faut respecter la tradition, j’ai rencontré sur mon chemin Krieger, le barbare gastronome et Vertigo, l’elfe astronome, afin qu’ils m’accompagnent et que nous triomphions du mal. En local ou via Internet, la synchronisation se fait aisément. A partir du hall du château, on peut créer une partie qui pourra être rejointe. Avec une seule version du jeu, il est tout de même possible de jouer à trois, mais la plupart des tenues seront inaccessibles. Car le but ultime sera bel et bien la course aux costumes. A la fin de chaque mission, trois coffres permettent de récupérer des ingrédients nécessaire à la confection de ces habits, qui fourniront à leur tour un avantage sur le terrain. Plus de cœurs récoltés, résistance au feu, multiplication des flèches tirées avec l’arc; une équipe efficace est une équipe qui sait se répartir les responsabilités et donc les déguisements. La collaboration est de mise. Pas de starlette du podium, ici tout est pensé pour le trio, depuis la sélection des missions qui se fait par vote, jusqu’à la résolution des énigmes. Celles-ci sont d’ailleurs assez diversifiées et suffisamment compliqué pour demander quelques essais et réflexions. Rien d’insurmontable non plus, mais au vu des récents jeux trop simplistes, j’ai bien apprécié ce dosage de difficulté. On peut aussi décider de la rehausser en ajoutant des défis à choisir juste avant de débuter une mission, comme ne pas se faire toucher une seule fois, mais c’est un peu tricher sur la durée de vie du jeu. La rejouabilité est un peu le point faible. Pour découvrir toutes les tenues, il est parfois nécessaire de refaire plusieurs fois le même niveau et vu qu’on ne sait jamais quel coffre cache l’ingrédient (les deux autres ne renferment que des éléments de piètre qualité, souvent inutiles), ça en devient assez vite décourageant.

Tri force heroes 3ds costumes

Certains costumes sont stylés, certains sont des clins d’oeil à l’univers Nintendo et d’autres sont… euh, voilà.

Fashion Victim

Zelda Tri force heroes 3ds pouceLa grande force de Tri Force Heroes est en même temps son point faible. Le jeu prend toute saveur quand on le parcourt à trois, mais encore faut-il avoir quelqu’un avec qui partir en exploration! Comme évoqué ci-dessus, lorsque l’on s’engage seul dans l’aventure, les autres « héros totem » sont remplacés par des IA sans l’ombre d’une âme et l’essence même du jeu perd tout son charme. Tri Force Heroes n’est pas un Zelda, en revanche c’est une expérience de jeu dynamique et conviviale. A condition d’avoir une paire de copain sous la main, n’hésitez pas à vous lancer dans l’épopée des oripeaux. En avant compagnons, hauts les cœurs et bas les frocs en attendant Breath of the wild cette année.

Note: 8 triangles isocèles sur 10

Author: Founet

A ne pas confondre avec le village vaudois, est à peine plus jeune qu’une Famicom. Vouant un culte à George, il découvrit son amour du jeu vidéo et de la techno allemande pendant les grandes années de Lucas Arts. De ses nombreuses heures passées à cliquer lui vient son humour absurde et sa cleptomanie. Frappé d’une mystérieuse malédiction, les machines semblent se rebeller lorsqu’il les manipule ou fait mine de les regarder. Founet ne roule jamais en-dessous de 88 miles à l’heure et rêve de maîtriser la télékinésie grâce à la Force. En attendant de passer maître Jedi, il joue à la Wii U. Accessoirement rédacteur en chef, quand il arrive à se faire entendre des autres, qui mettent le son trop fort, les farceurs.

Share This Post On

2 Comments

  1. euh je veut pas faire mon rabat joie mais si si c’est un zelda alors deja le zelda de snes zelda to the past a ete reedité sur gba et y avait deja ce genre de mission en bonus sur la cartouche (uniquement sur gba) et un jeux du mm acabit est sortie sur gamecube four sword aventure enfin apres tu est peu etre trop jeunes pour les avoir connue :p

    Post a Reply
  2. Non non pas rabat-joie, merci pour ton commentaire! Je te rassure, la rédaction est 100% certifiée « vieux », on est (presque) tous plus âgés que Link. Mais effectivement, même si je connais Four Sword, je n’y ai pas joué. Et Link to the past reste parmi mes Zelda préférés… mais sur SNES. Quand je dis que Triforce heroes n’est pas un « vrai Zelda », j’entends par là qu’il s’agit plus d’un jeu qui s’inspire de l’univers mais qui ne reprend pas les codes qui définissent un « vrai Zelda ». Je le vois plus comme un spin-off de la série (au même titre que Four Sword, ou Hyrule Warriors, par exemple). Ce qui n’en fait pas un mauvais jeu pour autant! Mais il convient de préciser que ce n’est pas ce à quoi pourrait s’attendre un joueur lambda en voyant « Zelda » écrit sur la boîte.

    Post a Reply

Laisser un commentaire