Gamescom 2014 – LEGO Batman 3: Au-delà de Gotham [3DS, PC, PS3, PS4, WiiU, X360, XO, Gameboy Advance, Commodor 64, Four micro-ondes, Calculatrice graphique]

Je marchais dans les couloirs de la « buisness area », la tête pleine de pensée. Je tentais de démêler l’info de toute la bouillie qui m’avait été assenée durant les dernières heures. Le poids se faisait lourd sur mes épaules et je me sentais bientôt à bout de souffle. Je m’enlisais, je perdais pied, j’ai vu tout blanc, tout noir, deux fois tout blanc et puis…

Gamescom 2014 Lego batman 3 Adam West

L’hommage ultime: Adam West, l’acteur de la série Batman des années 60, a été engagé pour doubler son personnage qui se battra à coup de phylactères.

Batman est arrivé! Non pas celui de Batman Arkham Knight, je me suis contenté de celui de Lego Batman 3: Au-delà de Gotham sur le même stand de Warner. Cette rencontre avec le chevalier noir, dont je n’attendais pas énormément je l’avoue, s’est trouvée être un petit moment de fraicheur bienvenu! Le producteur exécutif qui nous présentait le jeu s’est fait plaisir en bossant sur le projet et ça se voyait. C’est un énième jeu LEGO mais la recette semble toujours au point! Avec plus de 150 personnages jouables dans l’univers DC Comics annoncés, de nombreux clins d’œil et un humour omniprésent, Tt Games fait du gringue aux fans.

Deux niveaux nous ont été présentés. Le premier, sous forme de shoot’em up, se passait dans l’espace, autour de la Tour de garde de la Justice League. En choisissant d’incarner Superman, par exemple, il est possible de se passer du vaisseau. Le second était plus classique et a surtout servi à nous montrer les différents personnages jouables dont le mystérieux changement de personnalité sera au cœur du scénario. Ce que j’ai pu voir ne présentait pas de grosses difficultés à prévoir mais un travail soigné. He is Batman…

Author: Founet

A ne pas confondre avec le village vaudois, est à peine plus jeune qu’une Famicom. Vouant un culte à George, il découvrit son amour du jeu vidéo et de la techno allemande pendant les grandes années de Lucas Arts. De ses nombreuses heures passées à cliquer lui vient son humour absurde et sa cleptomanie. Frappé d’une mystérieuse malédiction, les machines semblent se rebeller lorsqu’il les manipule ou fait mine de les regarder. Founet ne roule jamais en-dessous de 88 miles à l’heure et rêve de maîtriser la télékinésie grâce à la Force. En attendant de passer maître Jedi, il joue à la Wii U. Accessoirement rédacteur en chef, quand il arrive à se faire entendre des autres, qui mettent le son trop fort, les farceurs.

Share This Post On

Laisser un commentaire